ICI Radio-Canada Première

C'est fou...

C'est fou...

Le dimanche de 19 h à 20 h

Jean-Philippe Pleau et Serge Bouchard

C
Logo Radio-Canada

Société

Les murs : les ériger ou les abattre

Le dimanche 12 mars 2017

Construction du mur de Berlin en 1961
Construction du mur de Berlin en 1961     Photo : Getty images/Keystone

Les murs s'érigent partout depuis l'avènement des cités. Ils servent à se protéger, à s'identifier, à se rassurer, à marquer son territoire, à s'identifier et, ultimement, à être franchis. Il y a plusieurs types de murs : des murs de la honte, des murs qui divisent, des murailles, des murets, mais leur point en commun, c'est qu'ils finissent tous par s'effondrer un jour. Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau tentent d'en franchir quelques-uns en compagnie de la professeure de philosophie Joëlle Tremblay et de Pierre Dufour, ex-directeur de l'Opéra de Montréal. 
 
Abattre les murs 
Le mur n'est pas simplement une série de briques superposées, mais aussi un concept né dans notre esprit. Pierre Dufour a tenté de conceptualiser le mur en vue de son adaptation opératique de The Wall : l'écran de nos téléphones est-il un mur? Sommes-nous emmurés par la technologie? L'essence derrière son spectacle-opéra découle de la réflexion que Roger Waters, membre du groupe Pink Floyd, tenait dans les années 80 : « Il est de notre devoir de créer des ponts plutôt que d'ériger des murs. » Une réflexion qui demeure encore d'actualité.  
 
Franchir les murs 
Depuis la grande muraille de Chine jusqu'au mur que Donald Trump prévoit bâtir, les hommes ont eu le même réflexe d'ériger des barrières pour se protéger et se replier. L'histoire démontre que ces barrières n'ont pas tenu leur fonction : pire, elles se sont toutes écroulées. Joëlle Tremblay, professeure de philosophie au Cégep de Granby, puise dans la mythologie grecque pour démontrer que les murs servent également à être franchis. Ils ont aussi parfois une fonction de motivation, et ceux qui parviennent à les vaincre triompheront, comme Ulysse à son retour à Ithaque.  
 
En circuit fermé avec Serge Bouchard : mur 
Serge Bouchard a été foudroyé par un mal qui l'a cloué sur une chaise. Une colonne meurtrie, il a frappé son mur, mais, philosophe et serein, il nous dit : « On voit mieux le mur — sa hauteur, sa cruauté — quand on l'a frappé de plein fouet. » 
 
Les références de l'émission  
La pensée chatoyante
, de Pietro Citati, Les Éditions Gallimard, 2004. 
Le dernier homme, paru dans Ainsi parlait Zarathoustra, de Nietzsche, 1883. 
Les voisins, de Claude Meunier, en vidéo sur youtube.  
Roger Waters, bassiste et auteur-compositeur britannique, membre fondateur du groupe Pink Floyd. En vidéo, la chanson Another Brick In The Wall
 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

5 mars 2017

L'intimité (2 de 2) : se parler en silence

26 février 2017

L'intimité (1 de 2) : Quand l'intime est politique

19 février 2017

La drogue (2 de 2) : fuir et expérimenter

12 février 2017

La drogue (1 de 2) : écrire sous influence et changer d'état

5 février 2017

L'espoir (2 de 2) : rêver et agir