ICI Radio-Canada Première

C'est fou...

C'est fou...

Le dimanche de 19 h à 20 h

Jean-Philippe Pleau et Serge Bouchard

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 9 mai 2015


Société

Les intellectuels, ces empêcheurs de tourner en rond

La rédactrice en chef du Devoir Josée Boileau
La rédactrice en chef du Devoir Josée Boileau     Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

« Nous sommes des cerveaux ambulants. » Pour Serge Bouchard, nous sommes tous des intellectuels, puisque nous avons tous une tête sur les épaules. Dans un échange d'opinions avec Jean-Philippe Pleau, il reconnaît qu'un intellectuel, c'est celui qui, à partir d'éléments nouveaux, aboutit à une pensée en liberté. Au Québec, peu s'en font une gloire. La réflexion se poursuit avec la rédactrice en chef du Devoir, Josée Boileau. 
 
Également à l'émission 
Gilles Gagné, sociologue, parle du rôle des intellectuels d'aujourd'hui. 
En circuit fermé avec Serge Bouchard : Chronique d'un monde sans idées 
 
Josée Boileau : donner la parole aux intellectuels 
Dans les médias populaires, les animateurs prennent souvent un accent pointu lorsqu'ils mentionnent Le Devoir. La rédactrice en chef s'insurge contre cette perception de son journal. « C'est commode de cataloguer les intellectuels comme des gens poussiéreux et “plates”. » Pourtant, la salle de rédaction comprend beaucoup de jeunes journalistes passionnés à la recherche de contenus intéressants. 
 
La page « Idées » est la plus lue. Josée Boileau interprète cette donnée comme une envie des lecteurs de comprendre les grands enjeux et d'y répondre. Les personnes qui y écrivent sont d'ailleurs sollicitées ensuite pour d'autres tribunes.  
 
Définition d'un intellectuel : réfléchir autrement 
Pour Josée Boileau, dans une société qui ne valorise pas la scolarisation, les gens ne croient pas à l'utilité des intellectuels. Et pourtant, ce sont eux qui peuvent nous amener ailleurs et secouer nos certitudes. Mais le détenteur d'un postdoctorat qui aspire à prendre le temps de réfléchir ne fait pas le poids face à une Céline Dion qui a conquis la planète sans avoir fini son secondaire.  
 
La journaliste constate aussi que l'intellectuel global, le généraliste, n'existe plus. De nos jours, les intellectuels sont des spécialistes, chacun dans son domaine. Enfin, pour les femmes, cela reste encore difficile d'affirmer ses idées avec autorité. C'est un défi!

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

C'est fou...

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook
En circuit ferméEn circuit fermé avec Serge Bouchard