ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Hugo Lavoie

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Nourrir les enfants en CPE malgré les compressions

Le jeudi 18 février 2016

Les services alimentaires des CPE sous pression
Les services alimentaires des CPE sous pression     Photo : Radio-Canada/Janic Tremblay

Le réseau des centres de la petite enfance (CPE) craint que les compressions budgétaires annoncées par le gouvernement du Québec au cours de la dernière année vont avoir des conséquences sur la qualité des services offerts, y compris les services alimentaires. Le journaliste Janic Tremblay s'est rendu au CPE Coeur de pomme, en banlieue de Montréal, où l'alimentation a son importance. 
 
La responsabilité de faire manger les enfants dans un CPE ne se limite pas à préparer un dîner. Il faut penser à équilibrer les aliments et leur valeur nutritionnelle. Il y a aussi les collations, qu'on souhaite aussi saines que possible. Il faut faire les achats et planifier la gestion de la cuisine. Les responsables sont très inquiets pour la suite des choses. 
 
En novembre dernier, Québec a annoncé qu'il imposera cette année un nouvel effort budgétaire de 120 millions de dollars aux garderies. Lundi dernier, le gouvernement a annoncé qu'il maintenait le cap : des réductions de 37 millions pour l'année en cours et de 36 millions l'an prochain. Le chiffre de 120 millions inclut les garderies privées subventionnées. Pour un CPE de 60 places, il faut 24 heures pour la préparation des repas, dans le cas du CPE Coeur de pomme, qui contient 70 places, il faut 35 heures. 
 
Il faudra couper dans les aides alimentaires, restreindre le nombre de cuisines, c'est-à-dire une pour deux établissements, ce qui implique de la livraison d'un établissement à un autre dans des réchauds. Ce type de traitement comporte son lot de conséquences sur la qualité et de risques pour la salubrité des aliments. Selon les CPE, il s'agit d'économies de bout de chandelle, sans compter la perte de professionnels qui vont aller travailler ailleurs. 

 
 
 
 

Les CPE intensifient leurs moyens de pression contre les compressions | ICI.Radio-Canada.ca

Des pertes d'emploi sont à prévoir dans les CPE, selon l'AQCPE. Le plus important des regroupements de centres de la petite enfance entreprend une intensification des moyens de pression en vue de faire reculer le gouvernement Couillard, qui prévoit toujours réduire de 120 millions de dollars l'enveloppe budgétaire des services de garde subventionnés.

 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

29 juillet 2016

Du vin de petits fruits et un au revoir

28 juillet 2016

C'est la saison du maïs!

28 juillet 2016

Un agriculteur en plein centre de Rosemont-La Petite-Patrie

22 juillet 2016

Pour l'apéro, essayez les bières sures d'été

21 juillet 2016

C'est la saison des betteraves de toutes les couleurs

15 juillet 2016

Réinventer la tradition familiale en fabricant des vinaigres