ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Hugo Lavoie

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Richard Béliveau : prévenir le cancer par la nutrition

Le lundi 8 février 2016

Richard Béliveau coauteur avec Denis Gingras du livre <em>Les aliments contre le cancer</em>
Richard Béliveau coauteur avec Denis Gingras du livre Les aliments contre le cancer     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Une étude à grande échelle a démontré que la consommation de pêches et de nectarines pouvait réduire jusqu'à 40 % l'incidence de cancer du sein chez la femme. C'est une des nouvelles recherches sur le cancer dont tient compte l'édition revue et augmentée du livre Les aliments contre le cancer, paru il y a 10 ans. Francis Reddy reçoit Richard Béliveau, coauteur de l'ouvrage.  
 
Depuis la parution de la première édition du livre, qui s'est vendue à plus de 700 000 exemplaires et dans plusieurs langues, des milliers de nouvelles études sur le cancer ont été réalisées. Les auteurs se sont basés sur le rapport du Fond mondial pour la recherche sur le cancer (World Cancer Research Fund International), qui a émis 10 recommandations à partir de 400 000 études répertoriées dans le monde.  
 
Ces nouvelles études ont été faites sur de très vastes cohortes d'hommes et de femmes. Par exemple, sur 40 000 femmes qui ont suivi pendant 10 ans un régime méditerranéen, on a observé une réduction de 60 % du nombre de cas de cancer du sein. Le tabac est responsable du tiers des mortalités dû au cancer, le deuxième tiers est causé par l'obésité et l'alimentation. Pour les deux grands tueurs au Canada, le cancer du poumon et du côlon, il a été estimé que 90 % de ces cancers pouvaient être prévenus avec des changements liés au mode de vie.  
 
« Quand vous êtes minces, quand vous bougez beaucoup, quand vous ne fumez pas, quand vous mangez beaucoup de végétaux, vous créez dans vos tissus un environnement physiologique hostile à la sélection des cellules cancéreuses. » – Richard Béliveau 
 
D'autres études qui regardent de près les propriétés anti-inflammatoires de l'huile d'olive ont été prises en compte. Plus de 800 composés phytochimiques ayant des incidences sur la protection contre le cancer ont été isolés dans le café : « Ça donne une réduction de 20 % de l'incidence du cancer dans son ensemble, pour le cancer du sein, c'est 56 %, le cancer du foie, 40 %, et le mélanome 18 %. Ce n'est pas la caféine, mais les autres molécules qui font la signature organoleptique du café. » 
 
Des études ont démontré qu'en deux semaines, la simple adoption d'une alimentation qui contient beaucoup de végétaux changeait de façon spectaculaire la composition de la flore intestinale, associée de près au fonctionnement du cerveau : « Le ventre, c'est le deuxième cerveau, quand vous mangez bien, vous jouez sur votre ventre et vous jouez sur votre bien-être aussi », conclut le chercheur. 
 
Richard Béliveau est professeur de biochimie à l'Université du Québec à Montréal et directeur scientifique de la Chaire de recherche en prévention et traitement du cancer. Denis Gingras est titulaire d'un doctorat en physiologie, il a été 15 ans chercheur spécialisé en oncologie au service d'hémato-oncologie de l'Hôpital Sainte-Justine. 
 
Les Aliments contre le cancer, nouvelle édition revue et augmentée, de Richard Béliveau et Denis Gingras, Éditions Trécarré


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

30 juin 2016

Les kébabs bannis du centre historique de Florence

30 juin 2016

Le brocoli à toutes les sauces, de toutes les manières

29 juin 2016

Le rhum de la Barbade, un accident devenu tradition

28 juin 2016

Des restaurants abordables parmi les meilleurs au monde

28 juin 2016

Manger sauvage : salicorne, champignons et baies d'amélanchier au menu

28 juin 2016

Bouffe de déménagement : astuces pour une journée plus facile