ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h et le samedi à 6 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Les croyances alimentaires qui nous empêchent d'aller bien

Le lundi 1 février 2016

Dre Alexandra Dalu, auteur de <em>Vivre en santé, ces fausses vérités qui nous font du mal</em>
Dre Alexandra Dalu, auteur de Vivre en santé, ces fausses vérités qui nous font du mal     Photo : editionsedito.com/Patricia Franchino

D'un point de vue nutritionnel, le lait n'équivaut pas au fromage ni au yogourt puisque le lactose, le sucre du lait, est transformé dans ces aliments. Ils deviennent ainsi plus faciles à digérer. Voilà une des 100 idées reçues auxquelles s'attaque la Dre Alexandra Dalu dans son livre Vivre en santé, ces fausses vérités qui nous font du mal. Francis Reddy lui demande de donner quelques exemples 
 
L'hiver, il faut manger davantage : faux 
La température du corps demeure constante à l'année et il n'y a pas raison de manger davantage en hiver. Selon la Dre Dalu, le manque de lumière en hiver joue toutefois un rôle. Les journées écourtées d'hiver entraînent des modifications hormonales qui modifient notre besoin de manger. 
 
Le jeûne permet d'éliminer les toxines dans l'organisme : faux 
« Le vrai jeune crée des toxines, parce votre corps se trouve en stress, donc c'est un peu l'inverse de ce qu'on voudrait. » Par contre, le jeune quotidien du repas du soir jusqu'au lendemain, comprenant soirée et nuit, est pour elle un jeune physiologique intéressant, car il joue un rôle de détoxification.  
 
Le pain fait grossir : faux 
C'est toujours l'excès qui fait grossir. Tout dépend de l'équilibre entre l'apport et la dépense énergétique. Souvent, dans les repas, un autre féculent s'ajoute, ce qui entraîne une accumulation calorique.  
 
Le poisson est plus sain que la viande : faux 
Une règle de base dans l'alimentation est la variété. Elle apporte plus d'oligoéléments, de vitamines, d'antioxydants, mais laisse aussi du temps au corps pour éliminer ses toxines. Il faut varier les apports en protéine : un jour oeuf, un jour crustacé, un jour viande rouge, un jour volaille, un jour végétalien...  
 
D'abord urgentologue, Alexandra Dalu s'est finalement convertie à la médecine préventive et anti-âge. C'est en répondant aux questions d'amis et de patients qu'elle a décidé de démêler le vrai du faux des idées reçues les plus répandues en alimentation. L'ouvrage s'appuie sur une importante bibliographie scientifique. 
 
Vivre en santé, ces fausses vérités qui nous font du mal, du Dre Alexandra Dalu, Éditions Édito 

Dr DALU|Médecin et nutritionniste anti-âge|Nutritionniste - Paris 16

Présentation de l'activité d'Alexandra DALU, docteur en médecine morphologique, médecine anti-âge et nutritionniste, basée à Paris 16

 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 mai 2016

Des vedettes et leurs caprices alimentaires

27 mai 2016

Une ferme accueillante pour des réfugiés au Vermont

27 mai 2016

Le plus grand concours international de vins en Amérique du Nord

26 mai 2016

Des astuces pour manger plus léger

26 mai 2016

Des pêcheurs indépendants soutenus par la communauté

26 mai 2016

Gros plan sur les agriculteurs du Témiscamingue