ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Hugo Lavoie

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Les boissons protéinées : mode d'emploi

Le jeudi 28 janvier 2016

Une sélection de boissons protéinées
Une sélection de boissons protéinées     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Il existe une grande variété de laits frappés protéinés et toutes sortes de boissons hyperprotéinées. Ils ne sont pas équivalents en ce qui concerne leur apport nutritif. Ces produits sont désormais offerts en épicerie, dans les pharmacies, dans les machines distributrices, dans les centres sportifs... La nutritionniste Hélène Laurendeau met de l'ordre dans les étalages et explique leur utilité. 
 
1 - Les boissons complètes et substituts de repas 
Exemple : Ensure, Boost original ou hyperprotéiné...  
 
C'est de l'eau sucrée à laquelle on a ajouté des protéines, de l'huile végétale et une foule de vitamines et minéraux en quantités importantes. Comme leur nom l'indique, elles peuvent donc servir de substitut de repas. Avec 12 g ou 15 g de protéines, une petite bouteille de 235 ml ne remplace qu'un petit repas. Ce cocktail de nutriments ne remplace jamais totalement ce que nous apportent les vrais aliments. Ces produits sont utilisés par des gens malades qui ont des besoins élevés en protéines et en énergie, des personnes en perte de poids, des personnes âgées, des personnes en perte d'autonomie ou qui ont perdu l'envie de manger et de cuisiner. 
 
2 - Les laits hyperprotéinés 
Exemple : Laits Go Sport, Core Power, Pure Protein, Bolthouse Farms, Protein Plus... 
 
Il s'agit de lait, parfois écrémé, parfois même sans lactose, auquel on a ajouté des protéines laitières concentrées et, selon la saveur, du sucre, du cacao, de l'amidon ou de la carraghénine pour épaissir. Ils sont destinés aux sportifs, mais seulement à ceux qui fournissent un effort suffisamment long, d'au moins 60 minutes. Selon Hélène Laurendeau, la majorité des laits frappés hyperprotéinés analysés ne contiennent pas assez de glucides pour refaire les réserves. Ces laits frappés ne remplacent pas les boissons comme Boost et Ensure, parce qu'ils ne sont pas assez caloriques. Un bon lait au chocolat fait le travail pour trois fois moins cher... 
 
Ces boissons sont superflues dans le menu de votre journée si votre dépense énergétique n'est pas assez élevée. Autrement dit, une boisson de ce type peut contribuer à vous faire prendre du poids. Il est possible de faire votre propre boisson protéinée, à condition d'y ajouter des ingrédients riches en protéines : yogourt grec, poudre de lait écrémé ou de lactosérum, blanc d'oeuf, beurre d'amande, lait ou boisson de soya. 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

22 juillet 2016

Pour l'apéro, essayez les bières sures d'été

21 juillet 2016

C'est la saison des betteraves de toutes les couleurs

15 juillet 2016

Réinventer la tradition familiale en fabricant des vinaigres

15 juillet 2016

Deux sommeliers parlent de nostalgie et de mousseux canadiens

14 juillet 2016

Cuisiner le radis : des idées faciles et originales

13 juillet 2016

L'achat direct à la ferme : quand la communauté encourage les producteurs locaux