ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Le prix des noix fait grincer des dents

Le mercredi 27 janvier 2016

Fouad El Fakri, propriétaire du commerce Folie en Vrac à Montréal
Fouad El Fakri, propriétaire du commerce Folie en Vrac à Montréal     Photo : Radio-Canada/Janic Tremblay

Les noix sont populaires, et avec raison. Elles regorgent de nutriments et leurs bienfaits pour la santé sont nombreux. Le prix des pistaches, des amandes, des noix de Grenoble ou de celles de macadam a augmenté de 30 % au cours des derniers mois. Pour comprendre cette tendance, le journaliste Janic Tremblay a interrogé le propriétaire d'un commerce qui offre des noix en vrac et Sylvain Charlebois, spécialiste de l'alimentation à l'Université Guelph. 
 
Fouad El Fakri est propriétaire du commerce Folie en Vrac à Montréal. Il a observé une augmentation notable du prix des amandes, qui proviennent surtout de Californie, une région durement frappée par la sécheresse. Chaque amande nécessite quatre litres d'eau pour arriver à maturité. Jusqu'à maintenant, les prix au détail sont restés relativement stables, car les commerçants ont diminué leur marge de profit. Les prix vont toutefois graduellement augmenter à partir de février. Selon ce commerçant, les consommateurs ne vont pas nécessairement arrêter de consommer des noix, mais vont certainement en consommer moins. 
 
Sylvain Charlebois explique que les prix sont influencés essentiellement par deux facteurs : la faiblesse du dollar canadien et le climat. L'arachide et les graines de tournesol pourraient devenir des produits de remplacement, tout comme le lin, qui gagne en popularité. Les consommateurs recherchent de plus en plus de produits pour remplacer la viande, et la demande en noix va continuer d'augmenter, ce qui risque de garder les prix assez élevés. L'année climatique actuelle sous l'influence d'El Niño devrait mettre fin à la sécheresse en Californie et donc aider les producteurs d'amandes et faire baisser les prix.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

19 août 2016

Le secret d'un punch bien réussi pour l'heure de l'apéro

18 août 2016

La tomate, reine de la cuisine

18 août 2016

Réfugiées syriennes : la cuisine comme outil d'intégration

17 août 2016

Des brasseurs qui sortent des sentiers battus

16 août 2016

Négliger l'heure du lunch : une bien mauvaise habitude

16 août 2016

Des richesses culinaires insoupçonnées dans nos champs et forêts