ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Histoire de la cuisine à la télévision

Le vendredi 8 janvier 2016

Jehane Benoît en 1958
Jehane Benoît en 1958     Photo : Radio-Canada/André Le Coz

Les émissions de cuisine inondent les ondes et attirent un large public, mais ça n'a pas toujours été le cas. En effet, l'univers gastronomique était beaucoup moins présent aux débuts de la télévision et prenait une forme complètement différente. Nous remontons le temps avec le professeur à l'École des médias de l'Université du Québec à Montréal Pierre Barrette. 
 
Au cours des 20 premières années de la télévision, les émissions culinaires y sont pratiquement inexistantes. La cuisine est surtout présente sous forme de reportages lors d'émissions dites « d'art de vivre » destinées à la ménagère. Jehane Benoît, qui était diplômée de la Sorbonne à Paris, a été une pionnière dans le domaine. Son encyclopédie a été vendue à plus de 1 million d'exemplaires. Sœur Berthe, de la Congrégation Notre-Dame, une enseignante de l'art culinaire, a été aussi une bonne communicatrice. Sa présence, notamment à l'émission Femme d'aujourd'hui, lui a permis de s'adresser à un large auditoire. 
 
Expo 67 marque un changement, une ouverture aux cuisines du monde. La communication passe du « je vous apprends ce que vous devez savoir » à une communication plus ludique où le plaisir et la convivialité sont présents, « même si ça reste circonscrit, pour encore une vingtaine d'années, au domaine de l'apprentissage culinaire », souligne Pierre Barrette. 
 
Jusqu'au milieu des années 90, l'évolution des émissions culinaires se fait parallèlement à l'évolution de la condition des femmes. « Depuis une quinzaine d'années, la télévision reflète ce que l'alimentation et la cuisine ont toujours été, c'est-à-dire un phénomène culturel total qui touche l'économie, la sécurité, l'art, le rapport aux autres... » Aujourd'hui, les émissions culinaires répondent à un besoin d'information, mais aussi de divertissement. La télé-réalité se nourrit du quotidien, et la cuisine répond tout à fait à cet aspect. 
 
Les émissions de cuisine changent-elles nos habitudes alimentaires? 
L'alimentation tapisse le petit écran, avec un nombre grandissant d'émissions de cuisine et des chaînes gastronomiques spécialisées. On aurait pu croire que cet engouement se traduirait par un changement des habitudes, avec plus de repas préparés à la maison, une alimentation plus saine, mais certains disent que la tendance est plutôt l'inverse. 
 
Le sociologue de l'alimentation Olivier Riopel a réfléchi à la question et croit qu'il y a une certaine influence, mais il nuance en faisant une distinction entre les habitudes en semaine et le week-end. Le régime de semaine est beaucoup axé sur l'aspect pratique, tandis que certains vont tenter de nouvelles expériences culinaires les week-ends.  
 
Avec Internet et l'arrivée des médias sociaux, la nouvelle génération s'informe différemment. Des changements d'habitudes alimentaires seront certainement perceptibles tôt ou tard.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

17 juin 2016

Pascal Marchand : montrer aux Français comment parfaire un bourgogne

15 juin 2016

Un cours sur la chimie des vins à l'UQAM

14 juin 2016

Enseigner la cuisine aux écoliers britanno-colombiens

14 juin 2016

Christophe Muller : dans les traces de Paul Bocuse

13 juin 2016

Des fermes biologiques à échelle humaine

9 juin 2016

Hélène Laurendeau à la défense de l'anchois