ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Hausse des prix : les restaurateurs doivent adapter leurs menus

Le mercredi 6 janvier 2016

Le restaurant Saloon à Montréal
Le restaurant Saloon à Montréal     Photo : Radio-Canada/Janic Tremblay

Les restaurateurs doivent redoubler d'imagination afin d'éviter une augmentation de leurs prix. Par exemple, certaines pièces de viande ne se trouvent plus dans les menus parce que la facture serait trop élevée pour le client. Le journaliste Janic Tremblay en a discuté avec la chef du restaurant Saloon à Montréal, Marie-Jeanne Landry. 
 
Le panier d'épicerie va coûter encore plus cher en 2016. Les experts prévoient une augmentation d'environ 4 %. C'est une hausse plus importante que celui du coût de la vie. Le prix de la viande, notamment, va de nouveau monter. Depuis quelques mois, la livre de bœuf a subi une hausse d'environ 20 %. Il y a eu 25 % moins de vente de filet mignon aux restaurateurs, par exemple. Toutes les petites économies deviennent particulièrement importantes dans les restaurants. 
 
La chef Marie-Jeanne Landry a réduit certaines portions de viande de 8 à 6 onces, par exemple. Elle avoue malheureusement que pour certains produits, elle a renoncé à la viande fraîche et achète à la place des portions congelées préparées en industrie. Étant donné qu'elle découpait elle-même la viande et qu'il y avait un peu de perte, elle fait ainsi des économies. 
 
Selon la chef, la fierté du travail artisanal se perd, mais la qualité de l'aliment est la même. Certaines parties de viande de bœuf ont été remplacées par des pièces moins nobles. « C'est important de trouver des solutions aux problèmes; pour optimiser le fonctionnement de la cuisine, il faut être créatif. » 
 
La chef du restaurant Saloon à Montréal, Marie-Jeanne Landry explique l'évolution de la portion de viandeLa chef du restaurant Saloon à Montréal, Marie-Jeanne Landry explique l'évolution de la portion de viande Photo : Radio-Canada/Janic Tremblay


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

19 août 2016

Le secret d'un punch bien réussi pour l'heure de l'apéro

18 août 2016

La tomate, reine de la cuisine

18 août 2016

Réfugiées syriennes : la cuisine comme outil d'intégration

17 août 2016

Des brasseurs qui sortent des sentiers battus

16 août 2016

Négliger l'heure du lunch : une bien mauvaise habitude

16 août 2016

Des richesses culinaires insoupçonnées dans nos champs et forêts