ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Bien choisir ses cadeaux d'hôte

Le lundi 21 décembre 2015

Une préparation de buiscuits dans un pot Mason, un cadeau facile à réaliser.
Une préparation de buiscuits dans un pot Mason, un cadeau facile à réaliser.     Photo : iStock

Avec les Fêtes viennent les invitations aux repas ou aux brunchs, dans la famille ou chez les amis. La bienséance veut que l'on apporte un cadeau d'hôte. Francis Reddy a demandé à la blogueuse et cuisinomane Caroline Décoste de réfléchir à cette question : que faut-il offrir à l'hôte? Selon elle, cette tradition est non seulement bien vivante, mais essentielle. 
 
Nul besoin d'investir des sommes astronomiques, de 20 à 30 $ peuvent suffire. Le cadeau d'hôte est avant tout un signe de reconnaissance pour l'invitation. Il faut l'offrir à l'écart. Pour les fleurs (de préférence pas trop odorantes), les spécialistes de l'étiquette recommandent de les faire parvenir avant, la veille par exemple, ou même le lendemain. Des sucreries maison doivent être présentées dans un petit emballage cadeau. Le cadeau est pour l'hôte, non pas pour servir à tout le monde. Selon Caroline Décoste, il est mal vu d'offrir une bouteille de vin en espérant le boire le soir même. Il faut éviter les couteaux et les bouteilles d'huile d'olive, c'est une mode dépassée.  
 
Suggestion de coffrets dégustations 
La boutique de thé Camelia Sinensis >>  
La boutique Épices de cru >>


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

19 août 2016

Le secret d'un punch bien réussi pour l'heure de l'apéro

18 août 2016

La tomate, reine de la cuisine

18 août 2016

Réfugiées syriennes : la cuisine comme outil d'intégration

17 août 2016

Des brasseurs qui sortent des sentiers battus

16 août 2016

Négliger l'heure du lunch : une bien mauvaise habitude

16 août 2016

Des richesses culinaires insoupçonnées dans nos champs et forêts