ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Une Québécoise dans la montagne japonaise oubliée

Le jeudi 12 novembre 2015

Les plateaux cultivés dans la région de la vallée d'Iya, sur l'île de Shikoku au Japon
Les plateaux cultivés dans la région de la vallée d'Iya, sur l'île de Shikoku au Japon     Photo : Chiiori Trust

En regard de l'alimentation de ses habitants – à base de sarrasin, de pommes de terre, de chevreuil et de truite –, on se croirait dans un village québécois d'il y a une centaine d'années. Pourtant, c'est au Japon que l'anthropologue Myriam Grondin, de l'Université de Montréal, a observé cette alimentation traditionnelle. Francis Reddy rencontre cette doctorante en anthropologie à l'Université de Montréal qui s'est prise d'affection pour une région peu connue du Japon : la vallée d'Iya, sur l'île de Shikoku. Elle nous dresse le portrait des traditions agricoles de cette communauté qui vit dans une région montagneuse très escarpée. 
 
La population est installée à flanc de montagne, sur des terrains rocailleux, où il n'y a pas de culture de riz; on y cultive plutôt du sarrasin, du millet, de la pomme de terre et du soya (pour faire un tofu ferme qu'on appelle tofu de pierre, différent du tofu utilisé au Japon, qui est plus mou). Les produits de la forêt sont aussi importants, comme les pousses de bambou, les têtes de violon, le chevreuil et le sanglier. Loin de la mer, la région offre de la truite à ses résidents. 
 
L'alimentation reste traditionnelle, basée sur une agriculture de subsistance encore aujourd'hui. Semblable à l'histoire des petits villages du Québec dans les régions éloignées, c'est une région qui souffre d'exode rural. Dès que les jeunes atteignent 15 ans, ils doivent la quitter, car il n'y a plus d'école pour eux, et très peu y reviennent. Plus de 50 % de ses habitants ont 65 ans et plus.  
 

Une anthropologue documente une vallée oubliée du Japon rural

La vallée d'Iya, située au sud-ouest du Japon, est l'une des régions les plus isolées de l'empire du Soleil-Levant. Au dernier recensement, on comptait tout juste 3535 habitants, dont à peine plus d'une cinquantaine d'enfants, dans ses hameaux à flanc de montagne sur l'île de Shikoku.

 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

19 août 2016

Le secret d'un punch bien réussi pour l'heure de l'apéro

18 août 2016

La tomate, reine de la cuisine

18 août 2016

Réfugiées syriennes : la cuisine comme outil d'intégration

17 août 2016

Des brasseurs qui sortent des sentiers battus

16 août 2016

Négliger l'heure du lunch : une bien mauvaise habitude

16 août 2016

Des richesses culinaires insoupçonnées dans nos champs et forêts