ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Santé

Les boissons gazeuses, grandes responsables de l'obésité chez les enfants

Le jeudi 29 octobre 2015

Sous forme liquide, il est très facile d’absorber de grandes quantités de sucre
Sous forme liquide, il est très facile d’absorber de grandes quantités de sucre     Photo : La Presse canadienne

Le sucre ajouté dans les produits alimentaires, comme les boissons, serait directement responsable de maladies associées à l'obésité comme le diabète de type 2 chez les enfants. C'est ce que démontre une étude récente publiée par des chercheurs de l'Université de Californie à San Francisco. Francis Reddy demande à Michel Lucas, épidémiologiste, nutritionniste et professeur en médecine sociale et préventive de l'Université Laval, en quoi cette nouvelle étude est importante pour la lutte contre l'obésité chez les enfants. 
 
L'étude a porté sur des enfants et adolescents âgés de 9 à 18 ans qui ont des problèmes d'obésité et d'autres problèmes chroniques comme la tension artérielle. Ces jeunes avaient une diète alimentaire avec du sucre ajouté qui correspond à 28 % de leurs calories quotidiennes, soit environ 45 cuillères à thé de sucre par jour. Une partie importante de ce sucre provenait des boissons, car il est facile d'ingurgiter de grandes quantités de sucre sous cette forme. 
 
Les chercheurs ont simplement remplacé le sucre ajouté par d'autres aliments comme des pommes de terre, du pain, des pâtes, des céréales, etc. Après seulement 10 jours, les résultats ont été étonnants. La nouvelle diète a fait baisser le sucre alimentaire de 28 % à 10 % et le fructose de 12 % à 4 % du total des calories, ce qui a entraîné des baisses dans les indices pour les maladies : le niveau de graisse dans le sang a chuté de 33 points, le mauvais cholestérol a baissé de 10 points, la fonction hépatique s'est améliorée. 
 
La rapidité des résultats est frappante : une baisse aussi importante en 10 jours démontre que l'obésité chez les enfants n'est pas irréversible. Les enfants ont une capacité de retrouver une santé beaucoup plus rapidement que les adultes. Également, l'étude démontre que les calories ne sont pas toutes égales. Les calories qui proviennent du sucre comme le fructose sont plus dommageables que celles retrouvées dans le pain, par exemple. 

Cutting sugar 'can improve health in nine days'

It follows the release of a controversial official report last week which called for a tax of between 10 and 20 per cent on sugary foods and drinks. David Cameron has rejected calls for such taxes, but has indicated that other measures - such as a clampdown on advertising and marketing deals - could form part of a future Government strategy on childhood obesity.

 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

26 juillet 2016

La recette du bonheur : ces aliments qui influencent notre humeur

26 juillet 2016

Vendre sa salade aux enfants

25 juillet 2016

Maladie d'Alzheimer : le défi de bien s'alimenter

21 juillet 2016

La France bannit le « tueur d'abeilles »

7 juillet 2016

Restauration : un milieu de vie stressant et une culture d'excès

13 juin 2016

L'été, une saison anxiogène quand on a un trouble alimentaire