ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2345
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 1 août 2016


Consommation

Légumes moches : les producteurs maraîchers craignent des dérapages

Les légumes moches ont déjà commencé à garnir les rayons de certains supermarchés.
Les légumes moches ont déjà commencé à garnir les rayons de certains supermarchés.     Photo : Alonso Aguilar / iStock

Les fruits et légumes moches ont déjà commencé à garnir les rayons de certains supermarchés, à la satisfaction de milliers de consommateurs. Mais pas si vite, disent les producteurs maraîchers, qui ne digèrent pas que le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation ait procédé en abrogeant dans son entièreté le règlement sur les légumes frais. Voilà qui pourraît entraîner une baisse de la qualité des produits ainsi que des anomalies dans l'emballage et l'identification. 
 
« Le règlement qui va être aboli ne concerne pas seulement les fruits et légumes imparfaits et nous sommes inquiets de voir disparaître les autres éléments qu'il contenait », explique André Plante, directeur général de l'Association des producteurs maraîchers du Québec. Entre autres choses, les producteurs craignent qu'il n'y ait plus de contrôle du conditionnement, entraînant des risques de pourriture, ou que les détaillants prennent le risque de vendre des fruits et légumes mûrs à l'extrême. 
 
La principale inquiétude concerne toutefois l'étiquetage  : le règlement assure notamment que les produits du Québec soient bien identifiés comme tels sur les étalages. « Les producteurs maraîchers ont milité pendant plusieurs années pour arriver à ce règlement qui encourage la consommation des fruits et légumes du Québec », rappelle André Plante.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le communiqué annonçant l’abrogation du règlement sur les fruits et légumes frais
HYPERLIEN - Fruits et légumes moches dans les supermarchés : les détails dans cet article du Soleil

Art de vivre

Ces chefs qui sont aussi jardiniers!

Jose Ignacio Rodriguez dans le potager servant à approvisionner le restaurant Piquillo
Jose Ignacio Rodriguez dans le potager servant à approvisionner le restaurant Piquillo     Photo : Radio-Canada / Gabrielle Lamontagne-Halle

De plus en plus de chefs choisissent de cultiver eux-mêmes leurs herbes et légumes : la cuisine du marché laisse doucement place à une « cuisine de potager ». Gabrielle Lamontagne-Hallé a notamment rencontré les chefs Jose Ignacio Rodriguez et Anabela Gonçalvez, du bistro de quartier Piquillo, qui disent chercher une meilleure qualité et une plus grande fraîcheur, tout en diminuant leur empreinte environnementale. 
 
Ils osent mettre la main à la terre et partagent carrément leur temps entre le jardin et la cuisine. Leur immense jardin situé dans la cour arrière de leur maison, ainsi qu'une parcelle de 3 000 pieds carrés à quelques rues de chez eux, leur permettent de combler jusqu'à 40 % des besoins de fruits et légumes du restaurant. Outre les raisons environnementales et de contrôle de la qualité, le potager du couple leur permet de cultiver des produits plus rares, comme le fameux chou portugais qu'Anabela aime servir à Noël avec le bacalhau, ce plat traditionnel à base de morue.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2345
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette