ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
232425
26
27
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 26 mai 2016


Art de vivre

La SAQ devrait vendre à de meilleurs prix

David Pelletier, sommelier, chroniqueur en vin et auteur du blogue Le sommelier fou
David Pelletier, sommelier, chroniqueur en vin et auteur du blogue Le sommelier fou     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Dans son rapport, la vérificatrice générale recommande à la SAQ de faire des efforts pour que le consommateur puisse avoir accès à de meilleurs prix. De son côté, le gouvernement touche des revenus importants des ventes de la SAQ. Francis Reddy reçoit le sommelier David Pelletier, qui voit la situation comme un véritable jeu de souque à la corde.  
 
Les vins que la SAQ achète sont majorés et offerts à gros prix aux consommateurs. Les vins ordinaires sont « la vache à lait du système de vente de vin au Québec », explique David Pelletier. Les vins haut de gamme sont moins touchés par ce système, car ils sont déjà trop coûteux pour le consommateur moyen. La majoration des vins bas de gamme est de 131 % tandis que pour les grands vins, la majoration est de 66 %. Il s'agit d'une taxe régressive, croit le chroniqueur en vin et auteur du blogue Le sommelier fou

La SAQ pourrait obtenir de meilleurs prix, selon la vérificatrice générale

Si la politique d'achat de la société d'État comporte une clause sur l'obtention du meilleur prix possible auprès de ses fournisseurs, il y a matière à amélioration en ce qui a trait à l'obtention de rabais au chapitre du volume ou des revenus de positionnement en magasin.

 

Art de vivre

Un événement écoresponsable sous observation

Caroline Voyer, directrice générale du Conseil québécois des événements écoresponsables
Caroline Voyer, directrice générale du Conseil québécois des événements écoresponsables     Photo : Radio-Canada/Janic Tremblay

De plus en plus d'événements publics tentent de limiter leurs effets néfastes sur l'environnement. Ils doivent, notamment, limiter la production de déchets, la surconsommation et l'émission de gaz à effet de serre. Plus un événement est d'envergure, plus le défi est important. Janic Tremblay est allé constater ce que fait l'équipe de l'événement C2 Montréal. Il a fait une visite en compagnie de la directrice générale du Conseil québécois des événements écoresponsables, Caroline Voyer, qui supervise et documente l'expérience. 

Conseil québécois des événements écoresponsables

Un événement écoresponsable intègre les principes du développement durable à chaque étape de son organisation, et ce, dès le début de la planification. En débutant par une analyse de la situation actuelle et l'évaluation des impacts majeurs potentiels,...

 

Art de vivre

Gros plan sur les agriculteurs du Témiscamingue

La réalisatrice de l'Anecdote agricole, Émilise Lessard-Therrien
La réalisatrice de l'Anecdote agricole, Émilise Lessard-Therrien     Photo : ICI Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Deux jeunes du Témiscamingue ont eu l'idée de faire connaître la vie des agriculteurs de leur région aux autres habitants. Ce qui devait être des capsules télévisuelles est devenu un documentaire de 90 minutes. L'anecdote agricole est présenté en grande première à Ville-Marie vendredi soir. Francis Reddy reçoit la réalisatrice Émilise Lessard-Therrien, qui parle de sa rencontre avec les agriculteurs de sa région. 
 
 

Un documentaire sur l'agriculture au Témiscamingue

La réalisatrice Émilise Lessard-Therrien dit qu'elle a voulu valoriser la profession et le secteur agricole à travers des histoires racontées par des fermiers du Témiscamingue. " On voulait donner une tribune aux agriculteurs pour qu'ils puissent s'exprimer, explique la réalisatrice. On a un premier segment qui concerne le travail quotidien, où on voit les agriculteurs en action sur leur ferme.

 

Art de vivre

Des pêcheurs indépendants soutenus par la communauté

Des consommateurs achètent des crevettes tachetées du Pacifique fraîchement pêchées
Des consommateurs achètent des crevettes tachetées du Pacifique fraîchement pêchées     Photo : Radio-Canada/Evelyne Charuest

Une communauté en Colombie-Britannique s'efforce de créer un marché local pour les produits de la mer, en rétablissant une relation directe entre les pêcheurs et les consommateurs. Les 1700 membres canadiens de Skipper Otto soutiennent une vingtaine de familles de pêcheurs indépendants de la Colombie-Britannique, en payant à l'avance pour les poissons et fruits de mer de la saison.  
 
Evelyne Charuest a rencontré les fondateurs de Skipper Otto, Sonia et Shaun Strobel. Leurs efforts portent aussi à remédier au manque d'usines de transformation pour les pêcheurs indépendants qui rapportent de petits volumes de poissons à apprêter. La journaliste a parlé aussi au pêcheur de crevettes Stewart McDonald. Il venait d'accoster avec sa cargaison fraîche de crevettes tachetées. 

Le #pêcheur de #crevettes Stewart McDonald posant fièrement à côté de son #bateau à quai sur la #coteouest Photo : @mlle_evy

Une photo publiée par ICI Radio-Canada Première Bdsa (@rc_assiette) le

 

Art de vivre

Des astuces pour manger plus léger

Salade aux couleurs vives
Salade aux couleurs vives     Photo : iStock

Des vinaigrettes légères et des croustilles de pita de blé entier sont parmi les astuces que propose Hélène Laurendeau quand le besoin d'alléger le contenu de son assiette se fait sentir. En cuisine, le gras est un vecteur de goût, mais selon la nutritionniste, il est possible de le réduire sans perdre en saveur ou de le remplacer par des aliments tout aussi goûteux. 
 
Pour les salades 
Pour une vinaigrette crémeuse et allégée, on peut remplacer une partie de l'huile par du yogourt grec nature, qui ajoute une pointe d'acidité en plus de favoriser l'émulsion. La tomate ou le concombre libanais râpé produisent un coulis qu'on peut ajouter à la vinaigrette. C'est une façon de donner du goût et de garantir l'humidité, mais surtout, de réduire la quantité d'huile utilisée. 
 
Remplacez le bacon émietté sur une salade par des noix de pin grillées, des graines de tournesol ou des copeaux de noix de coco assaisonnés. Ajoutez des suprêmes d'orange ou de pamplemousse à la salade pour lui donner saveur et humidité, ce qui permet de réduire la quantité de vinaigrette.  
 
Dans les sandwichs 
Une cuillère à soupe de mayo renferme 100 calories. Deux solutions : le guacamole (de l'avocat écrasé) ou le houmous. De plus, ce dernier apporte au sandwich un peu de fibres et des protéines.  
 
Pour grignoter 
Le maïs soufflé nature est quatre fois moins gras que les croustilles traditionnelles de pommes de terre. Des morceaux de pita de blé entier peuvent aussi remplacer celles-ci : coupez des triangles que vous badigeonnez d'un soupçon d'huile d'olive et que vous assaisonnez avant de les faire sécher au four, sur une plaque, de 7 à 8 minutes à 180 °C (350 °F). Et si vous voulez manger des frites, la cuisson au four est plus facile et moins coûteuse qu'un bain d'huile!  
 
Au déjeuner 
Optez pour deux tranches de pain cannelle et raisins. Vous aurez ainsi de 7 à 8 fois moins de gras , même en y tartinant une fine couche de beurre. Pour accompagner les oeufs, des rondelles de bacon de dos contiennent 70 % moins de gras et moitié moins de calories que le bacon classique. Dans les recettes de muffins, de pains aux bananes et de gâteaux, remplacez la moitié de la quantité d'huile demandée par une compote de pommes ou une purée de fruits non sucrée.  
 
Quelle crème choisir au restaurant? 
La crème brûlée contient six fois plus de gras et le double des calories qu'une crème caramel. La raison est simple : la crème brûlée est à base de crème 35 %, et la crème caramel, malgré son nom, est préparée avec du lait.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
232425
26
27
28
29
3031
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette