ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617
18
1920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 18 mai 2016


Art de vivre

Du vin de rhubarbe de la Gaspésie

Le vin de rhubarbe Léa Blanc
Le vin de rhubarbe Léa Blanc     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Les Bourdages cultivent la même terre depuis 1821 à Saint-Siméon-de-Bonaventure. Ils ont toujours fait de la confiture et des tartes avec la rhubarbe récoltée. Depuis les années 2000, la Ferme Bourdages travaille et peaufine un nouveau produit, le vin de rhubarbe. Le Léa Blanc s'apparente à un sauvignon blanc, avec les mêmes notes d'agrumes et une finale en bouche qui rappelle la rhubarbe. Francis Reddy joint Pierre Bourdages pour nous raconter la genèse de ce vin élaboré avec cette vivace comestible. 
 
Le Léa Blanc est accessible à la SAQ >> 

Ferme Bourdages / Fraises, maïs, confitures, vins, pâtés...

La Ferme R. Bourdages et Fils Inc. est une entreprise familiale qui existe depuis plus de 6 générations. Les aliments utilisés pour la fabrication de nos produits sont de première qualité, ce qui en font des produits uniques à savourer.

 

Art de vivre

Une nouvelle tradition est née, celle du thé canadien

Le thé vert canadien de Teafarm
Le thé vert canadien de Teafarm     Photo : Radio-Canada/Evelyne Charuest

Les seuls producteurs de thé vert au pays, Victor Vesely et Margit Nellemann, ont terminé leur toute première récolte dans la vallée Cowichan, sur l'île de Vancouver. Avec leurs 800 plants, ils ont créé une bonne quantité de camellia sinensis qu'ils offriront à leurs clients partout dans le monde. Victor Vesely relate, à Evelyne Charuest, les difficultés des six dernières années qui ont mené à cette première récolte de thé cultivé au Canada. 
 
Le site de Teafarm >> 
 

Art de vivre

Le futur envahit le monde de l'alimentation

L'innovation en alimentation au salon Seeds and Chips en Italie
L'innovation en alimentation au salon Seeds and Chips en Italie     Photo : seedsandchips.com

Une épicerie en ligne hypermoderne, des laitues cueillies dans l'épicerie même, ou des supermarchés qui offrent leurs surplus aux banques alimentaires grâce au partage de données, sont quelques-unes des innovations dont nous parle la nutritionniste Catherine Lefebvre. Elle a assisté au sommet international consacré à l'innovation alimentaire, Seeds and Chips, qui a lieu à Milan du 11 au 14 mai.  
 
Que mangerons-nous dans 10, 15 ou 20 ans? Comment la technologie transformera-t-elle ce qui se trouve dans notre assiette? Un début de réponse à ces questions se trouvait au Seeds and Chips, où nourriture allait de pair avec technologie et Internet. Des centaines d'exposants, d'entrepreneurs et de conférenciers y ont participé – en voici quelques-uns : 
 
Supermercato24 propose l'épicerie en ligne avec des acheteurs que vous pouvez choisir et évaluer, comme c'est le cas pour les sites d'économie de partage. 
 
MetroGroup, en Allemagne, propose des serres hydroponiques dans ses supermarchés pour offrir des produits on ne peut plus frais. 
 
L'entreprise milanaise Robonica a créé des petites serres hydroponiques en forme d'alvéole qu'on peut emboîter l'une dans l'autre et contrôler à partir d'un téléphone intelligent. 
 
La plateforme Foodpairing est conçue pour les professionnels (chefs, nutritionnistes, spécialistes de l'industrie alimentaire et même mixologues) afin de les aider à harmoniser les saveurs des mets ou des boissons qu'ils conçoivent. 
 
La plateforme irlandaise FoodCloud relie les supermarchés à des organismes, comme les banques alimentaires, de manière à minimiser le gaspillage alimentaire.

Art de vivre

Un livre-choc sur la discrimination envers les animaux

transport animaux
Le transport d'animaux par camion.     Photo : ICI Radio-Canada

L'essai Antispéciste, d'Aymeric Caron, prône ni plus ni moins la cessation de toute exploitation des animaux, que ce soit pour se divertir, pour se nourrir ou pour se vêtir. Malgré des propositions extrémistes et utopistes, conclut Errol Duchaine, l'auteur est avant tout un humaniste, il cite abondamment les philosophes, les scientifiques et de grands penseurs – de Copernic à Gandhi –, et ses réflexions sur notre rapport au vivant restent inspirantes. 
 
Le spécisme est toute forme de discrimination envers un animal en raison de son appartenance à une espèce donnée. Les antispécistes, comme Aymeric Caron, s'opposent donc à toute discrimination d'une espèce au profit d'une autre et affirment que toutes les espèces ont le droit de vivre, et ce, dans les meilleures conditions. 

Plaidoyer pour plus d'équité entre les humains et les animaux | Plus on est de fous, plus on lit!

Le journaliste et écrivain français Aymeric Caron publie Antispéciste: réconcilier l'humain, l'animal, la nature, un ouvrage qui propose un mode de vie végane et un plus grand respect des droits des animaux. L'ex-chroniqueur de la populaire émission françaiseOn n'est pas couché croit qu'un jour, les animaux auront les mêmes droits que les humains.

 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617
18
1920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette