ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2345
6
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 6 mai 2016


Art de vivre

Les camions de cuisine de rue arrivent en ville

Les coulisses de la cuisine de rue
Les coulisses de la cuisine de rue     Photo : ICI Radio-Canada

Manger à l'extérieur un sandwich, des tacos ou une viande grillée qui vient tout juste d'être cuisinée, c'est un vrai plaisir gourmand. Le vendredi 6 mai, 51 camions marqueront le coup d'envoi de la saison sur l'esplanade du Stade olympique de Montréal. Francis Reddy reçoit Gaëlle Cerf, vice-présidente de l'Association des restaurateurs de rue du Québec. Janic Tremblay, pour sa part, est allé observer les préparatifs d'un camion. 
 
Gaëlle Cerf, vice-présidente de l'Association des restaurateurs de rue du QuébecGaëlle Cerf, vice-présidente de l'Association des restaurateurs de rue du Québec Photo : Radio-Canada/Michel Harvey 
 
Pour affronter la concurrence, certains restaurateurs se lancent dans la restauration mobile, c'est une façon d'attirer une nouvelle clientèle. Gaëlle Cerf cite en exemple le restaurant Europea, de Jérôme Ferrer, qui lance son camion de cuisine. Il offrira des menus à 20 $, un prix très abordable pour le restaurant réputé. 
 
La concurrence entre les camions de cuisine de rue est d'un autre ordre, il y a plutôt un effet communautaire entre eux, explique-t-elle. Regroupés à un endroit particulier, ils créent l'événement. « Il y a des initiatives de cuisine de rue partout au Québec, il y a même des municipalités qui se sont dotées de règlements même s'ils n'ont pas encore de camions. » 
 

 
 

À propos - Association des restaurateurs de rue du Québec

C'est en 2012 que les deux fondateurs de l'Association des restaurateurs de rue du Québec (ARRQ) se sont lancés dans le projet. Gaëlle Cerf et Guy-Vincent Melo forment un duo de gestionnaires alimentaires expérimentés et enthousiastes voulant mettre de l'avant l'identité culinaire distincte que détient Montréal.

 
 

Camionderue Montréal

Camionderue.com est le calendrier officiel de la cuisine de rue montréalaise.

 

Art de vivre

Le risotto d'un camion de cuisine de rue à Vancouver

Yannick Cudennec et son camion de cuisine de rue Mr Arancino
Yannick Cudennec et son camion de cuisine de rue Mr Arancino     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

La plus grande concentration de camions de cuisine de rue au pays est à Vancouver, où l'on en compte près de 150. Leur venue a permis à plusieurs jeunes entrepreneurs de se lancer en affaires, plus précisément en restauration. Evelyne Charuest a rencontré Yannick Cudennec, qui en est à ses premières armes en restauration avec son camion Mr Arancino. 
 
Il croit passionnément en son produit, un mets sicilien que l'on appelle les arancini, soit des boulettes de risotto pannées et farcies. Le jeune entrepreneur reconnaît aussi que le travail dans un camion de cuisine de rue est difficile. 

Mr. Arancino | Gourmet Arancini, Vancouver

 
 
 
 
 
 

Art de vivre

32 variations sur la pomme de terre

Le Festival de la patate de Notre-Dame-de-la-Paix.
Le Festival de la patate de Notre-Dame-de-la-Paix.     Photo : lachepaslapatate.net

Elle accompagne les repas autant dans les grands restaurants que dans les cantines et dans la de cuisine rue. Les hommes ont inventé mille et une recettes pour la cuisiner. L'historien Laurent Turcot propose aujourd'hui non pas des recettes, mais des réflexions pour comprendre comment ce tubercule est devenu un des aliments clés de la nourriture populaire.  
 
Charlotte, Désirée, Agatha, Mona Lisa, la belle de Fontenay, Céline, Vanessa... tous ces jolis noms sont autant de preuves d'amour des jardiniers pour chacune des variétés. Tout le monde aime la patate : en gratin, rissolée, en croquettes, en beignets ou frite.

Art de vivre

Au menu du Cotton Club

Un menu du Cotton Club
Un menu du Cotton Club     Photo : Archive

Le 30 avril dernier se tenait la cinquième Journée internationale du jazz, dont la ville hôte, cette année, était Washington. Pour sa chronique « Art et alimentation », François Lemay s'intéresse au rapport qu'entretiennent le jazz et la table, particulièrement au célèbre club de nuit Cotton Club. On pouvait y boire et manger, en plus d'assister aux concerts des meilleurs musiciens de l'époque. 
 
Né du Club Deluxe (1920-23), fondé par le boxeur Jack Johnson, le Cotton Club a changé d'adresse à plusieurs reprises durant son histoire. Pendant la prohibition, le gangster Owney Madden le gérait de la prison de Sing Sing. Le club servait principalement à la vente illégale de sa bière. Même si la majorité des spectacles étaient produits par des Noirs, la clientèle était blanche. Dans les menus de l'époque qui ont été conservés, on trouve de la cuisine américaine, de la cuisine chinoise et de l'alcool clandestin.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2345
6
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette