ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
1819
20
2122
23
24
2526272829
30

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 20 avril 2016


Art de vivre

Le vin dans les restaurants est-il trop cher?

Alain Rochard, propriétaire du bar à vin le Rouge Gorge et Vincent Marissal, journaliste à <em>La Presse</em>
Alain Rochard, propriétaire du bar à vin le Rouge Gorge et Vincent Marissal, journaliste à La Presse     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à connaître le vin. Plusieurs s'offusquent de payer au restaurant jusqu'à trois fois le prix demandé à la SAQ. Vincent Marissal, de La Presse, est de ceux-là. Alain Rochard, propriétaire d'un bar à vin, défend les restaurateurs qui ont de faibles marges de profit. Par ailleurs, des restaurants où on peut apporter son vin parviennent à demeurer en affaire, comme le constate Hélène Raymond. 
 
Pour Vincent Marissal, les restaurants de milieu de gamme ont une politique de prix scandaleuse en ce qui a trait au vin. Ce qui le dérange, c'est l'exagération, mais il souligne qu'il observe que la situation tend à s'améliorer. « Dans les grandes villes comme Montréal et Québec, depuis quelques années, je sens un mouvement dans la bonne direction. » Selon le journaliste, il y a de plus en plus d'amateurs de vin capables de lire une carte des vins. Le consommateur est prêt à payer plus cher pour avoir quelque chose de plus : vivre une expérience, faire des découvertes.  
 
Alain Rochard est propriétaire du bar à vin Le rouge gorge, importateur de vin et vigneron dans le Languedoc, vignoble Le Loup blanc. Pour lui, il n'est pas normal que les restaurateurs paient le vin au même prix que le consommateur. L'absence de tarif préférentiel les empêche de baisser leurs prix. La SAQ est loin d'aider les restaurateurs. Selon lui, les obligations économiques liées à l'exploitation d'un restaurant contraignent ceux-ci à vendre une bouteille à fort prix.  
 
Julie Paquin du restaurant La Girolle Julie Paquin du restaurant La Girolle Photo : Radio-Canada/Hélène Raymond 
 
Au restaurant « apportez votre vin » 
Julie Paquin et Guy Théberge exploitent, depuis maintenant 16 ans, un restaurant de cuisine française où la clientèle est invitée à apporter son vin. Après avoir travaillé dans divers établissements montréalais, ils ont ouvert les portes de La Girolle, à Québec. Hélène Raymond s'est entretenue avec Julie Paquin, qui explique comment ils ont traversé ces années sans générer de revenus sur la vente de vin. L'entretien permet de constater que le vin est très présent à La Girolle.

Art de vivre

Un livre pour aider à prendre la clé des champs

Julie Aubé, auteure du livre <em>Prenez le champ!</em>
Julie Aubé, auteure du livre Prenez le champ!     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Julie Aubé vient de faire paraître le guide Prenez le champ! Son but : promouvoir l'agrotourisme de proximité pour les urbains, « pour créer un rapprochement entre ceux qui produisent les aliments et nous, les consommateurs ». Ce livre donne envie de prendre la route du Québec pour y faire des découvertes gourmandes, croit Francis Reddy, qui reçoit l'auteure. 
 
Ce nouveau guide propose 21 escapades agrotouristiques dans des régions situées à proximité de Montréal et de Québec. Au-delà d'une simple description agrotouristique, il dresse des portraits de producteurs. Dans le paysage : éleveurs, producteurs maraîchers, artisans fromagers, marchés publics, vignobles, microbrasseries, etc. Julie Aubé est nutritionniste, mais aussi gourmande, elle s'intéresse aux saveurs locales et pour elle, l'agrotourisme peut s'accorder harmonieusement avec de saines habitudes alimentaires. 
 
Prenez le champ!, de Julie Aubé, les Édition de l'Homme 
 
Courez la chance de remporter un exemplaire du livre Prenez le champ! de Julie Aubé, publié aux Éditions de L'Homme.  
 
Vous devez répondre à la question suivante : 
Nommez une des destinations gourmandes que propose Julie Aubé dans ses escapades agrotouristiques? 
 
Écrivez votre réponse à : 
biendanssonassiette@radio-canada.ca 
 
N'oubliez pas d'inscrire votre nom complet, votre adresse complète avec votre code postal. 
 
Vous avez jusqu'à demain matin pour nous envoyer votre réponse. 
Bonne chance! 

 

Art de vivre

Nutrition : au-delà de l'information, il faut agir

Les livres sur la saine alimentation atteignent-ils leur but?
Les livres sur la saine alimentation atteignent-ils leur but?     Photo : iStock

Le chroniqueur Errol Duchaine en a assez de l'information sur la saine alimentation dont nous sommes inondés constamment. Il constate que malgré toutes ces campagnes d'information, les cas d'obésité et de diabète augmentent toujours. Selon lui, il faut que les gouvernements encadrent mieux et réglementent l'offre alimentaire des grands transformateurs pour ce qui est du sucre, du sel et du gras. Certaines études disent qu'au rythme où vont les choses, les jeunes d'aujourd'hui pourraient vivre moins vieux que leurs parents.  

Cubes énergie

Le défi Cubes énergie est une compétition amicale pendant laquelle les participants doivent bouger afin d'accumuler le plus de cubes énergie possible.

 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
1819
20
2122
23
24
2526272829
30

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette