ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
15
16171819
20
21
2223242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 15 février 2016


Art de vivre

L'aide aux vignerons du Québec est maintenue

Les vins québécois à la SAQ
Les vins québécois à la SAQ     Photo : Radio-Canada/Claude Brunet

À la fin de l'année dernière, le gouvernement avait modifié sans préavis le plafond d'un programme d'aide financière aux vignerons québécois, dont les produits se retrouvent sur les tablettes de la SAQ. Après avoir dénoncé les changements annoncés et avoir porté plainte auprès du Protecteur du citoyen, le ministre des Finances, Carlos Leitao, fait marche arrière. Francis Reddy fait le point avec Yvan Quirion, président de l'Association des vignerons du Québec (AVQ). 
 
Le Programme d'appui au positionnement des alcools québécois (PAPAQ), qui doit s'étendre jusqu'en 2017, permet aux vignerons québécois de recevoir près de 4 $ supplémentaires pour chaque bouteille vendue à la SAQ. Les vignerons qui ont obtenu les meilleures ventes n'ont reçu, en ce début d'année, qu'environ 1 $ par bouteille en raison d'une modification au plafond de revenus admissible pour chaque entreprise. Les vignerons recevront finalement les sommes espérées d'ici la fin de février. 
 
Des consultations sur le projet de loi 88, qui permettra la vente des vins québécois en épicerie, ont eu lieu récemment. Un vigneron du Québec titulaire d'un permis de production artisanale pourra vendre directement ses produits dans les épiceries de la province, sans passer par la SAQ. Les vins devront être fabriqués avec des raisins cultivés au Québec, selon le cadre établi par les permis artisanaux. L'AVQ demande, entre autres, que les cépages et les millésimes soient affichés sur les vins québécois vendus en épicerie. L'image des vins du Québec, développée depuis de nombreuses années, sera ainsi préservée. 
 
Le site de l'Association des vignerons du Québec >> 

SAQ : le gouvernement maintient son programme d'aide aux vignerons | ICI.Radio-Canada.ca

Les vignerons québécois qui vendent à la Société des alcools du Québec (SAQ) poussent un soupir de soulagement. Après avoir dénoncé les changements apportés à un programme d'aide qui les privaient de centaines de milliers de dollars, les vignerons ont eu finalement de meilleures nouvelles du ministre des Finances, Carlos Leitao.

 
 

Art de vivre

Rollande Desbois, une grande dame de la gastronomie d'ici

La chroniqueuse gastronomique Rollande Desbois
La chroniqueuse gastronomique Rollande Desbois     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Depuis les derniers mois, les hommages à Rollande Desbois s'enchaînent. Vendredi dernier, elle a reçu des mains du gouverneur général, l'Ordre du Canada. En avril, l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ) l'a célébrée lors d'un grand souper-bénéfice auquel ont participé plus d'une centaine de personnes. Francis Reddy reçoit cette ambassadrice du goût, celle qui a marqué le Québec gourmand pendant des décennies, la chroniqueuse gastronomique Rollande Desbois.  
 
Surprise par cette reconnaissance soudaine, elle affirme : « Dans tous les métiers, c'est pareil. On regarde rarement en arrière, ce qu'on a accompli. On regarde en avant ce qu'on peut faire ». Parmi les éloges qui fusent depuis les derniers mois, on dit qu'elle maîtrise les traditions tout en innovant. Sa rigueur et son humilité sont évoquées. Véritable épicurienne, Rollande Desbois possède une grande connaissance de la gastronomie et une vision moderne de l'alimentation. 
 
Formée à l'école Le Cordon Bleu de Londres, elle a poursuivi ses études en effectuant de nombreux stages de formation en France et en Italie. Elle a consacré plus de 25 ans de sa carrière à l'enseignement de la fine cuisine en Europe et au Canada. À Montréal, elle a enseigné à l'ITHQ, ainsi qu'à l'Institut national des viandes et à l'Académie culinaire de Montréal. Elle est la cofondatrice de l'Alliance des femmes professionnelles des métiers de bouche (AFPMB). 
 
Plutôt discrète, Rollande Desbois a aussi mené une carrière médiatique fructueuse. Chroniqueuse en gastronomie à Radio-Canada, elle a collaboré à plusieurs magazines, dont Châtelaine pendant 23 ans. Elle a été lauréate, en 1989, du grade de chevalier du Mérite agricole français, décerné par le ministre français de l'Agriculture, pour sa contribution à la gastronomie québécoise et française. Au printemps de 2007, elle a été promue au rang d'officier du Mérite agricole français. 

Rollande Desbois, la Julia Child du Québec - Châtelaine

L'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec rendait hommage à cette grande dame du goût le 27 avril 2015, lors du Dîner de la Bourse Françoise-Kayler. Celle qui a été formatrice en cuisine, chroniqueuse et conceptrice de recettes - notamment pour Châtelaine - est effectivement reconnue pour sa rigueur et son humilité...

 

Art de vivre

Un jus clamato fait d'ingrédients naturels

Les deux versions du Waletr Ceasar Mix
Les deux versions du Waletr Ceasar Mix     Photo : Radio-Canada/Evelyne Charuest

Le cocktail Bloody Caesar a été inventé en 1969 par le Canadien Walter Chell. Les marques commerciales de jus clamato contiennent du glutamate monosodique et une forte concentration de glucose-fructose. Zack Silverman et Aaron Harowitz, deux amis d'enfance, ont créé à Vancouver le Walter Caesar Mix; un mélange à cocktail aux tomates et jus de palourdes à partir d'ingrédients naturels, sans colorant artificiel. Evelyne Charuest présente ce produit plus sain et entièrement canadien. 
 
La liste d'ingrédients du Walter Caesar Mix est assez simple : eau, pâte de tomate, jus de palourdes, jus de citron concentré, sel de mer, sucre, vinaigre, piment de Cayenne, raifort, épices, poudre d'oignon, poudre d'ail et tamari. C'est tout. Il est recommandé par le programme Ocean Wise, qui certifie que le fruit de mer utilisé n'est pas en danger d'extinction et que les pratiques de pêcheries sont durables. 
 
Le Walter Caesar Mix est vendu en bouteille de verre. L'embouteillage se fait à chaud, et le couvercle se scelle quand le jus refroidit, ce qui permet d'avoir une durée de vie de 14 mois sur les tablettes, sans agent de conservation. Peu importe le choix d'alcool et de garniture, le citron fait toute la différence, selon Aaron Harowitz. Le mélange à Caesar Walter est offert en deux saveurs : moyennement épicé et bien épicé. Il est aussi bon alcoolisé que nature. 
 
Le site du Walter Ceasar Mix >> 

 

Art de vivre

Programme d'aide aux vignerons, hommage à Rollande Desbois et potager de cuisine

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
15
16171819
20
21
2223242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette