ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
567
8
9
10
11121314
15
16
17
18192021
22
23
24
25262728
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 4 mai 2015


Art de vivre

Pêche au homard en Gaspésie : c'est parti!

Pendant 68 jours, les journées des pêcheurs de l'Anse-à-Beaufils, en Gaspésie, seront rythmées par la pêche, les livraisons de homards aux usines de transformation et l'entretien du matériel. À bord du Beaufilois, en compagnie d'O'Neil Cloutier, de Gloria Shaw et de Michel Cyr, Hélène Raymond a assisté au départ de cette pêche artisanale qui combine tradition et modernité. 
 
Dans la nuit de vendredi à samedi, le quai s'est animé à l'Anse-à-Beaufils. Il y avait tout un va-et-vient de villageois et de pêcheurs. Dès 3 h, le resto-bar La Vieille Usine offrait du café et des muffins. À 4 h 30, les homardiers quittaient le havre pour aller déposer leurs premiers casiers et les déplacements ont duré jusqu'à ce qu'il ne reste plus de casiers par terre. Plus discrètement, 24 heures plus tard, les capitaines et leur équipage ont entamé leur véritable saison. 
 
 

nfin la pêche au homard en Gaspésie! Hélène Raymond a été témoin du départ de cette saison de pêche à L’Anse-à-Beaufils...

Posted by Bien dans son assiette on lundi 4 mai 2015

Arts et culture

L'art d'incorporer l'esprit zen dans l'assiette

Poteries de style raku réalisées par Joan Deblois
Poteries de style raku réalisées par Joan Deblois     Photo : Radio-Canada/Julien Lafille

Le raku est une technique ancienne de cuisson japonaise utilisée dans la poterie, mais au-delà de l'émaillage, c'est aussi une philosophie. Le potier incorpore la vision zen dans les objets de la table, en mettant de l'avant la beauté de la simplicité et du naturel. Julien Lafille a rencontré Joan Deblois, potière depuis 30 ans et spécialisée dans le raku, à Saint-Irénée, dans Charlevoix. 
 
À l'origine, les assiettes, les tasses et les bols fabriqués selon cette approche étaient utilisés seulement pour la cérémonie du thé. La technique a évolué en traversant les époques et les continents.

Art de vivre

Histoire américaine : prohibition, années folles et cocktails

Un bar clandestin américain (<em>speakeasy</em>) pendant la prohibition dans les années 1920
Un bar clandestin américain (speakeasy) pendant la prohibition dans les années 1920     Photo : LIFE

Les scènes des roaring twenties de Gatsby le magnifique du roman de Francis Scott Fitzgerald montre une Amérique un peu folle et insouciante et pourtant en pleine prohibition. Le paradoxe, c'est que cette loi a favorisé la consommation d'alcool plutôt que de la décourager. C'est dans ce contexte que sont nés les cocktails ou drinks que nos voisins du sud consomment toujours, comme le martini, par exemple. Luc Laliberté décrit l'époque et l'alcool qui y est associé. 

Société

Assurer la sécurité alimentaire dans les villes

Photo prise à l'Exposition universelle de Milan 2015
Photo prise à l'Exposition universelle de Milan 2015     Photo : Expo 2015 Milano

La ville de Milan veut être à la source du Pacte alimentaire urbain mondial au moment où se déroule son exposition universelle Nourrir la planète, énergie pour la vie. Cette entente entre les villes assurerait une alimentation saine et durable à leurs habitants. La nutritionniste retraitée de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), et assistante technique à la mairie de Milan, Florence Egal est conseillère de ce projet. Sophie-Andrée Blondin discute avec elle des moyens à mettre en place. 
 
Des ponts entre les villes et les zones agricoles 
La ville du Cap, en Afrique du Sud, est située dans un milieu agricole, mais seulement 4 % de l'alimentation de la ville vient de cette zone. Le reste est importé. C'est pareil à Amsterdam. Un pacte alimentaire urbain est un protocole qui engage les villes à développer un système qui tienne compte de l'environnement, de la justice sociale, de la biodiversité et de l'approvisionnement local.  
 
Il s'agit de refaire des ponts entre les villes et les zones périphériques des villes où les gens sont en train d'abandonner l'agriculture. Le pacte permet de faire la promotion de la culture biologique. Il faut aussi intégrer les banques alimentaires, l'économie sociale, la lutte contre le gaspillage, etc. Au Canada, deux villes font partie du pacte : Toronto et Vancouver. 
 
Avec les consommateurs et les élus municipaux 
Selon Florence Egal, pour faire du développement durable, il faut être le plus près possible du terrain. Cela signifie travailler avec les villes qui prennent leurs responsabilités en collaboration avec les responsables de l'environnement et permettre ainsi aux gens de sortir de leur silo et de pousser la réflexion. On ne changera pas les choses sur les plans national ou international. 
 
Florence Egal a travaillé pendant plus de 20 ans au siège de la FAO sur les problèmes de nutrition et de sécurité alimentaire, et en particulier sur les approches participatives, la promotion des aliments locaux, la gestion des crises et les liens urbains-ruraux. Elle a travaillé à une meilleure intégration de la dimension alimentaire et nutritionnelle dans les stratégies et les projets de développement rural et agricole ainsi qu'à une collaboration plus systématique entre la santé et l'agriculture.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Exposition universelle Milan 2015

Site officiel de l''exposition Nourrir la planète, énergie pour la vie

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
567
8
9
10
11121314
15
16
17
18192021
22
23
24
25262728
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette