ICI Radio-Canada Premire

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h 12 h 
(en rediffusion 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Le baguel : un pont entre les cultures

Le lundi 20 juillet 2015

Le bagel est un aliment  l'histoire riche et complexe
Le bagel est un aliment l'histoire riche et complexe     Photo : iStock

D'aliment exotique destin la communaut juive, le baguel s'est transform en un vritable symbole de Montral. Olivier Bauer, professeur agrg la Facult de thologie et de sciences des religions de l'Universit de Montral, explique comment, au fil des ans, le baguel a pris sa place dans notre patrimoine gastronomique. 
 
Le baguel a t apport en Amrique par les vagues successives d'immigrants juifs fuyant les pogroms d'Europe centrale la fin du 19e sicle. La plupart de ceux qui sont arrivs en Amrique par le port de Montral se sont installs le long du boulevard Saint-Laurent, la frontire traditionnelle entre les communauts anglophones et francophones de Montral.  
 
On trouvait aussi, dans le secteur, de nombreuses usines de confection de vtements. Le baguel est devenu trs populaire auprs des ouvriers, qui y voyaient un aliment aussi abordable que consistant. Grce leur position avantageuse, les boulangeries juives ont donc pu vendre leur produit une clientle de toute origine. Ainsi, le baguel n'a pas t associ une communaut particulire et il a pu devenir le symbole gastronomique qui fait la fiert des Montralais.  
 
 
Le secret du bagel de Montral passe par le four bois | Bien dans son assiette | ICI Radio-Canada Premire 
 
 
Bagel et smoked meat 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques rcentes

19 aot 2016

Le secret d'un punch bien russi pour l'heure de l'apro

18 aot 2016

La tomate, reine de la cuisine

18 aot 2016

Rfugies syriennes : la cuisine comme outil d'intgration

17 aot 2016

Des brasseurs qui sortent des sentiers battus

16 aot 2016

Ngliger l'heure du lunch : une bien mauvaise habitude

16 aot 2016

Des richesses culinaires insouponnes dans nos champs et forts