ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Trois brasseurs irlandais qui ont marqué notre histoire

Le mardi 17 mars 2015

Étiquettes anciennes et capsule des bières Labatt's, O'Keefe's et Boswell
Étiquettes anciennes et capsule des bières Labatt's, O'Keefe's et Boswell     Photo : Archives

Parmi l'héritage gastronomique des Irlandais au Canada, on cite parfois la pomme de terre et les ragoûts, mais il ne faudrait pas oublier la bière. L'historien Luc Nicole-Labrie dresse le portrait de trois brasseurs irlandais qui ont marqué notre histoire : Joseph Knight Boswell, Eugene O'Keefe et John Kinder Labatt. Voici un aperçu de leur parcours. 
 
Joseph Knight Boswell 
Joseph Knight Boswell naît à Dublin en 1812 et fait son apprentissage dans une brasserie d'Édimbourg, en Écosse, à la fin les années 1820. Dans les années 1830, Boswell travaille comme brasseur à Québec, à la Cape Diamond Brewery de John Racey. Ce dernier va vendre une autre de ses brasseries, la Racey's, à Boswell en 1843. Celle-ci survit à plusieurs incendies et son développement se fait toujours au bon moment. Boswell finit par céder ses parts à ses fils en 1887 et il meurt en 1890. En 1909, les activités de la Boswell sont intégrées à celles de National Breweries.  
 
Eugene O'Keefe  
Issu d'une famille catholique, Owen Keefe naît à Bandon en Irlande en 1827 et arrive au Canada vers 1832. Dans les années 1850, il occupe plusieurs postes dans l'hôtellerie, le commerce et le service bancaire, où il acquiert le sens des affaires. En 1861, il achète avec deux associés la brasserie Victoria Brewery, de Toronto, qui deviendra en 1891, la O'Keefe Brewing Company. Homme d'affaires tout à fait déterminé, il investit dans la mise en marché, la livraison et l'entreposage réfrigéré. En 1934, Canadian Breweries fait l'acquisition de O'Keefe Brewing Company et, en 1954, de National Breweries, compagnie mère de la Boswell à cette époque.  
 
John Kinder Labatt  
John Kinder Labatt, né en Irlande en 1803, arrive au Canada au début des années 1830. Il s'installe dans la région de London et devient un fermier relativement prospère, mais il décide de vendre ses terres en 1847 et d'investir 2000 livres dans une brasserie fondée en 1827. Il rachète les parts de son associé Eccles en 1854. Il sera aussi actif dans le commerce de l'orge, du malt et du houblon. En 1864, son fils John se joint à l'entreprise après ses deux frères, qui aidaient déjà leur père. John Kinder Labatt meurt en 1866. La London Brewery doit en grande partie son succès à la présence du chemin de fer, un autre des investissements majeurs de Labatt.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

19 août 2016

Le secret d'un punch bien réussi pour l'heure de l'apéro

18 août 2016

La tomate, reine de la cuisine

18 août 2016

Réfugiées syriennes : la cuisine comme outil d'intégration

17 août 2016

Des brasseurs qui sortent des sentiers battus

16 août 2016

Négliger l'heure du lunch : une bien mauvaise habitude

16 août 2016

Des richesses culinaires insoupçonnées dans nos champs et forêts