ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2
34
5
6
7
891011
12
13
14
15161718
19
20
21
2223242526
27
28
2930
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 2 juin 2015


Art de vivre

Finale des brigades culinaires de la Tablée des Chefs

Portrait de famille de la finale provinciale des brigades culinaires de la Tablée des Chefs 2015
Portrait de famille de la finale provinciale des brigades culinaires de la Tablée des Chefs 2015     Photo : tableedeschefs.org

Les brigades culinaires de la Tablée des Chefs se déroulent pendant toute l'année scolaire dans les écoles, une activité parascolaire pour ceux et celles qui désirent se familiariser avec le domaine alimentaire. Après des finales régionales qui ont eu lieu partout au Québec, la grande finale provinciale, animée par le chef Ricardo Larrivée, a eu lieu le samedi 30 mai. Ce sont les membres de la brigade de l'École Jacques-Rousseau à Longueuil qui ont gagné le défi de réaliser un repas à huit convives comprenant des crevettes nordiques, des pétoncles et un bulbe de fenouil. Sophie-Andrée Blondin a assisté à l'événement. 
 
Les élèves des écoles l'Odyssée Dominique-Racine de Chicoutimi, Georges-Vanier de Montréal, Jacques-Rousseau de Longueuil et de la Polyvalente Saint-Jérôme se sont affrontés dans la finale d'une compétition culinaire de type Iron Chef au Marché Jean-Talon à Montréal. Devant un jury, avec des ingrédients imprévus et un chronomètre impitoyable, ces équipes de jeunes de 15 à 17 ans ont dû faire preuve de créativité et de beaucoup d'autres qualités pour sortir gagnants de cette compétition. 
 
Le jury était composé de Simon Mathys du restaurant Accords, Patrice Demers de chez Patrice Pâtissier, Stefano Faita d'Impasto et de Gema ainsi qu'Olivier Perret du restaurant Renoir de l'Hôtel Sofitel Montréal. Inès Belamri, Sarah Proulx et Roxanne Dénommé de l'École Jacques-Rousseau de Longueuil ont remporté les honneurs. Elles ont travaillé avec le chef Patrick Emedy et leur accompagnatrice était Stéphanie Lacroix. 
 
Dans l'entrevue que le directeur général et fondateur de la Tablée des Chefs, Jean-François Archambault, a accordée après la compétition, il est question de quelques-uns des projets de son organisme. Organisateur d'ateliers de formation comme les brigades culinaires, la Tablée des Chefs fait aussi du courtage alimentaire et sert d'agent de liaison entre les producteurs de surplus alimentaires, plus particulièrement les donateurs du milieu de l'hôtellerie, de la restauration, ou institutionnel, et les organismes qui les redistribuent aux personnes dans le besoin. Ces initiatives visent à développer l'autonomie alimentaire. 

La grande finale provinciale des brigades culinaires de la Tablée des Chefs a eu lieu le samedi dernier, à la salle...

Posted by Bien dans son assiette on mardi 2 juin 2015
 
La Tablée des Chefs 

Art de vivre

Un marché local qui prend racine

Le Marché Locavore de Racine en Estrie
Le Marché Locavore de Racine en Estrie     Photo : marchelocavore.com

Petit à petit, les marchés fermiers reprennent leurs activités. Le samedi 6 juin, c'est celui de la municipalité de Racine, en Estrie, qui retrouvera ses clients. Le Marché Locavore est en croissance depuis sa première année d'opération et il a un effet sur ses producteurs. Il y a sept ans, certains d'entre eux étaient agriculteurs à temps partiel. Aujourd'hui, leurs activités agricoles les occupent à l'année. 
 
Le boucher, situé juste en face, a agrandi ses installations, profitant de l'affluence du samedi. Hélène Raymond a croisé Marie-Chantal Houle, membre fondatrice du marché et copropriétaire de la Fromagerie Nouvelle-France, qui exploite maintenant la boutique du marché où, plusieurs jours par semaine, il sera possible de se procurer une bonne part des produits offerts le samedi. 

Découvrez le Marché Locavore de Racine

Marché public saisonnier 7 juin au 11 octobre. La personne locavore privilégie l'achat d'aliments cultivés, transformés et préparés localement.

 
 

Art de vivre

Moins de viande, plus de goût

boeuf highland
boeuf highland     Photo : Istock

Aux États-Unis, le mouvement Slow Food amorce une réflexion sur la production et la consommation de viande en Amérique du Nord. L'événement Slow Meat, qui a lieu du 4 au 6 juin à Denver, a pour but d'inciter des éleveurs, des bouchers, des chefs et des mangeurs de viande à protéger le travail des artisans ainsi que de revoir la manière de faire les choses. 
 
Hélène Raymond s'est entretenue avec Richard McCarthy, le directeur américain de l'organisation internationale. Il résume la philosophie de cette rencontre, qui veut redonner un élan à la production régionale tout en réduisant la place occupée par la viande dans nos assiettes.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le site de l'événement Slow Meat

Art de vivre

Gastronomie au coeur de l'Arctique

Glacier sur l’île Bylot, située à l’extrémité sud-ouest de l'île de Baffin
Glacier sur l’île Bylot, située à l’extrémité sud-ouest de l'île de Baffin     Photo : Odile Dumais

Pour sa troisième chronique traitant de nutrition et d'aventures en conditions extrêmes, Odile Dumais nous parle de son séjour sur l'île Bylot, située dans une vallée glaciaire à l'extrémité sud-ouest de l'île de Baffin, au nord du cercle arctique. Du 20 juin au 1er août 2000, la nutritionniste a cuisiné pendant six semaines pour une équipe de tournage composée de cinq personnes. 
 
Les quatre cinéastes et le preneur de son du documentaire Le peuple migrateur pouvaient filmer 24 heures sur 24, car en été, le soleil ne se couche jamais. Odile Dumais a donc dû préparer des pique-niques, des déjeuners et des repas chauds à toute heure du jour. Grâce à cette équipe, elle a pu découvrir et observer le comportement des familles de harfangs et d'oies blanches. 
 
Dans cet endroit perdu dans le Grand Nord, ils ont eu la chance d'avoir un campement tout près du Centre d'études nordiques de l'Université Laval. Un voisinage qu'Odile Dumais a beaucoup aimé. « C'est probablement ma plus belle salle à manger de ma vie, avec vue sur le glacier et entourée de nids d'oiseaux et de toundra... » 
 
Son livre La gastronomie en plein air, qui vient d'être réédité chez Québec Amérique, comprend de nombreuses recettes qu'elle a créées pendant cette aventure arctique, ainsi que la liste des aliments qu'elle a apportés. 

La nutritionniste Odile Dumais, auteure du livre, La gastronomie en plein air, raconte cette semaine son séjour sur l'î...

Posted by Bien dans son assiette on mardi 2 juin 2015
 
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2
34
5
6
7
891011
12
13
14
15161718
19
20
21
2223242526
27
28
2930
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette