ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h 
(en rediffusion à 4 h) 
Meilleurs moments le samedi à 6 h

Sophie-Andrée Blondin

Bien dans son assiette
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1234
5
6
7
891011
12
13
14
151617
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 17 septembre 2014

Art de vivre

Un nouveau chef en résidence au Parlementaire

Le chef Samuel Aubry-Gagnon
Le chef Samuel Aubry-Gagnon     Photo : Radio-Canada/Hélène Raymond

Samuel Aubry-Gagnon, formé à l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec et ancien chef de la Délégation du Québec à Bruxelles, devient officiellement chef en résidence au restaurant Le Parlementaire de l'Assemblée nationale du Québec. Hélène Raymond l'a rencontré. 
 
Il dit de son expérience belge qu'elle lui a permis d'approfondir sa connaissance du terroir québécois. C'est à ce moment-là, en effet, qu'il a découvert les saveurs de la forêt boréale. Il s'installe à Québec aux côtés d'une équipe aguerrie, soucieux de valoriser le terroir et désireux de travailler pour ramener le patrimoine culinaire dans les assiettes. 
 
Reportage à L'épicerie sur le potager de l'Assemblée nationale du Québec et le nouveau chef du restaurant Le Parlementaire. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La page du Restaurant Le Parlementaire

Art de vivre

Couronnement des meilleurs fromages québécois

Le concours Sélection Caseus
Le concours Sélection Caseus     Photo : www.caseus.ca

Comme l'exprime si bien le personnage de Benoît dans la campagne publicitaire des Fromages d'ici, il y a plus de 400 fromages différents au Québec. Depuis 1999, un concours met en valeur le savoir-faire des fromagers du Québec et couronne les meilleurs produits et les meilleurs artisans dans différentes catégories. Les prix Sélection Caseus 2014 ont été décernés le 16 septembre. Lionel Leval a recueilli les réactions des lauréats.  
 
Le fromage gagnant toutes catégories confondues, le Caseus or, a été remis au Zacharie Cloutier, un fromage à pâte ferme fait de lait de brebis, de la Fromagerie Nouvelle-France de Racine, en Estrie. 
 
Le Caseus argent est allé au Chèvre à ma manière, de la Fromagerie l'Atelier, du fromager Simon Hamel.  
 
Le fromage Frère Chasseur, de la Fromagerie Au Gré des Champs, de Saint-Jean-sur-Richelieu a remporté le Caseus bronze

 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le site Sélection Caseus

International

L'industrie agroalimentaire écossaise et l'indépendance

Des partisans de l'indépendance de l'Écose prennent le thé.
Des partisans de l'indépendance de l'Écose prennent le thé.     Photo : Russell Cheyne / Reuters

Selon le gouvernement nationaliste d'Alex Salmond, l'industrie agroalimentaire écossaise aurait tout à gagner si l'Écosse devenait indépendante. Pour les opposants, l'incertitude créée par le référendum et la séparation éventuelle de l'Écosse serait mauvaise pour les marchés. C'est ce dont nous parle notre correspondante à Londres, Émilie Clavel. 
 
L'industrie agroalimentaire représente 18 % des exportations de l'Écosse, mais celles-ci représentent à peine 1 % des exportations britanniques. Il s'agit d'un secteur-clé pour l'économie écossaise, qui rapporte 14 milliards de livres sterling par année (25 milliards de dollars canadiens). Avec la création de 10 000 emplois liés à l'agroalimentaire dans les cinq prochaines années, l'industrie croît de façon importante d'année en année. Les partisans du oui sont d'avis qu'une Écosse indépendante peut maximiser cette croissance. 
 
Des chefs de file de l'industrie sont inquiets et croient que l'Écosse ne serait pas certaine d'obtenir un siège à l'Union européenne. Les producteurs de whisky sont parmi eux. Leur produit n'est pas seulement important pour l'Écosse, mais aussi pour le Royaume-Uni. Le whisky est la troisième exportation la plus importante de l'Écosse après le gaz naturel et le pétrole, mais c'est aussi l'exportation la plus importante pour l'industrie agroalimentaire de tout le Royaume-Uni.  
 
Une Écosse indépendante n'aurait toutefois plus à partager les revenus tirés du whisky avec le reste du pays, de Londres à Belfast, ce qui plaît beaucoup aux partisans du oui.

Art de vivre

Croisade pour améliorer la santé des citoyens

Marvin Rotrand et Corinne Voyer
Marvin Rotrand et Corinne Voyer     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Les lois et les règlements encadrent l'offre alimentaire. Nos deux invités croient qu'il faut passer par les actions politiques pour améliorer la santé des citoyens : Marvin Rotrand, conseiller municipal dans l'arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce à Montréal, et Corinne Voyer, directrice de la Coalition québécoise sur la problématique du poids.  
 
Marvin Rotrand a proposé une politique favorisant les saines habitudes de vie, qui a été adoptée par le conseil municipal de Montréal. Trois ans plus tard, il demande au gouvernement du Québec de légiférer pour obliger les chaînes de restauration rapide à afficher les calories et la teneur en sel de chacun des plats au menu. « Ce que je demande aujourd'hui au gouvernement se fait déjà dans 18 États des États-Unis, dont New York. » 
 
Pour sa part, la Coalition Poids revendique des modifications législatives et réglementaires qui favorisent la mise en place d'environnements facilitant les choix santé dans le but prévenir les problèmes de poids. Depuis sa création, en 2006, l'organisme a reçu l'appui de quelque 300 partenaires issus du monde municipal, scolaire, de la santé, de la recherche, de l‘environnement, de la nutrition et de l'activité physique.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le site de la Coalition québécoise sur la problématique du poids

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1234
5
6
7
891011
12
13
14
1516
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette