ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette
Logo Radio-Canada

Santé

La gomme à mâcher peut prévenir la carie et réduire le stress

Le mercredi 16 septembre 2015

Gomme
Gomme     Photo : iStock

L'action de mâcher stimule la production de salive. Celle-ci agit comme tampon et neutralise les acides dans la bouche, responsables de la carie dentaire. Selon certaines études, mâcher de la gomme pourrait aussi réduire le stress, faciliter la prise de décisions, favoriser la concentration et aider à avoir l'esprit plus vif. Dans sa chronique « L'épreuve des faits », Ève Beaudin se pose la question : est-ce que mâcher de la gomme est bon pour la santé? 
 
La gomme à mâcher peut contribuer à prévenir la carie dentaire, particulièrement chez les gens à risque, ou lorsqu'il est impossible de se brosser les dents après un repas riche en sucre. Selon le Dr Daniel Kandelman, professeur titulaire à la Faculté de médecine dentaire de l'Université de Montréal ayant réalisé des études sur le sujet, l'action combinée de la sécrétion salivaire et du xylitol, un agent actif utilisé pour remplacer le sucre, prévient la carie. Ce n'est pas le cas avec les autres édulcorants, comme l'aspartame et le sorbitol. 
 
Des études financées par l'industrie, dont le Wrigley Institute, ainsi que de petites études indépendantes concluent que mâcher de la gomme aurait des effets sur l'état psychologique. Ces effets se mesurent toutefois difficilement, car une part importante de subjectivité entre en jeu. Sonia Lupien, du Centre d'études sur le stress humain, croit que ce geste permet de se libérer d'une certaine tension, de se défouler. 
 
La gomme Chicza et un Maya en train de tailler un arbre pour en recueillir la sève 
La gomme Chicza et un Maya en train de tailler un arbre pour en recueillir la sève Photo : chiczagum.ca 
 
Depuis 300 ans, les Mayas du Mexique mastiquent une gomme extraite du sapotillier, un arbre fruitier appelé au Mexique chicozapote. La sève recueillie de cet arbre est un latex naturel qui, lorsqu'il est bouilli et traité, peut devenir une gomme à mâcher. 
 
Aujourd'hui, l'entreprise sociale Consorcio Chiclero gère la production provenant des récoltes écologiques de 1,3 million d'hectares de forêt tropicale dans le sud-est du Mexique. Elle commercialise la gomme Chicza, biologique et biodégradable. L'invité de Francis Reddy, Luis Serrano, de Consorcio Chiclero au Canada, présente ce produit équitable. Son exploitation profite à toute une communauté, soit quelque 1500 membres de 46 coopératives. 
 
Le site de la gomme Chicza au Canada >> 
 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

26 juillet 2016

La recette du bonheur : ces aliments qui influencent notre humeur

26 juillet 2016

Vendre sa salade aux enfants

25 juillet 2016

Maladie d'Alzheimer : le défi de bien s'alimenter

21 juillet 2016

La France bannit le « tueur d'abeilles »

7 juillet 2016

Restauration : un milieu de vie stressant et une culture d'excès

13 juin 2016

L'été, une saison anxiogène quand on a un trouble alimentaire