ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(en rediffusion à 19 h) 

Francis Reddy

Bien dans son assiette

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
111213
14
15
16
17
18192021
22
23
24
25262728
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 14 août 2014


Art de vivre

La préparation de la poutine râpée

La poutine râpée avec de la cassonade
La poutine râpée avec de la cassonade     Photo : Radio-Canada

La poutine râpée, plat national acadien, est un mélange de pommes de terre crues râpées et essorées et de pommes de terre en purée qui enveloppent une boulette de porc haché salé. La boule, qui cuit dans l'eau bouillante pendant un peu plus de deux heures, est généralement servie avec du sucre. C'est un plat de résistance. 
 
Hélène Raymond s'est arrêtée à La poutine à maman, un restaurant de Dieppe où Ella et Thérèse nous expliquent comment on les façonne. 
 
La poutine râpée n'a rien à voir avec la poutine québécoise. Il s'en mange beaucoup pendant le Congrès mondial acadien. Elle est parfois au menu dans quelques rares restaurants, surtout dans le sud-est de la région acadienne. Il s'agit toutefois d'un plat populaire très apprécié. Hélène Raymond nous fait entendre « le tapage de la fabrication des poutines », comme le veut l'expression. Une des cuisinières explique : « Si tu ne taponnes pas bien ta poutine, elle va buster. » 
 
Il y a aussi le chiard acadien. Composée de pommes de terre râpées avec la pelure, de porc et de sel, cette préparation ressemble davantage à un pâté. Les non-initiés à la poutine râpée préfèrent le chiard à cause de sa texture et de sa présentation. La poutine râpée est un mets auquel il faut s'habituer ou avec lequel on a grandi. Traditionnellement, la poutine râpée se mangeait surtout dans le temps des Fêtes.  

EN COMPLÉMENTALBUM PHOTO - Bien dans son assiette du 14 août 2014 (poutine râpée)

Art de vivre

Couleur du vin, couleur du plat

Nous sommes maintenant plus familiers avec le principe de l'accord mets et vin. À la table de Jean Soulard, notre sommelier Robert Plamondon propose de guider notre choix de vin en lien avec la couleur des aliments. 
 
Les références de Robert Plamondon :  
Château Lamartine, Cuvée particulière 2011, vin rouge, France, 750 ml, 23,60 $ 
Code SAQ : 00862904 
 
La Moussière Sancerre 2013, vin blanc, France, 750 ml, 30,00 $ 
Code SAQ : 00033480 
 
Carlo Pellegrino Passito di Pantelleria 2012, vin de dessert, Italie, 750 ml, 23,40 $ 
Code SAQ : 00742254 

Économie et affaires

De distributeur à coopérative de solidarité

Arnaud Leblanc
Arnaud Leblanc     Photo : Radio-Canada/Catherine contant

Dans la chaîne alimentaire, le distributeur, reste souvent dans l'ombre, et pourtant, son rôle est crucial, surtout pour la population qui demeure à l'extérieur des grands centres. Dans le Bas-du-Fleuve et l'Est du Québec, une entreprise a décidé de faire autrement en allant chercher l'appui des producteurs qui ont besoin d'un service à leur mesure. 
 
C'est le cas de Distribution Arnaud, à Rimouski, une entreprise qui est l'intermédiaire entre plusieurs producteurs de la région et les épiceries locales. Mais la disparition des Metro GP, qui étaient passés maîtres dans la promotion des produits régionaux, a tout changé. Après avoir frôlé la faillite, l'entreprise Distribution Arnaud a changé de cap et devient une coopérative de solidarité. Arnaud Leblanc, fondateur de Distribution Arnaud, explique sa démarche à Jean Soulard. 
 
Ce qui fait le succès de cette entreprise qui dessert un grand territoire, c'est la capacité de prendre des produits du terroir, souvent faits en petite quantité, de les regrouper en lots et de les acheminer aux points de vente. Face aux géants de la distribution, la grande difficulté est toujours de rentabiliser la distribution en petit volume. 
 
Arnaud Leblanc explique que dans le cas de son entreprise, le commerce se fait dans les deux sens. On livre des produits un peu partout aux commerçants, et l'on en recueille d'autres des producteurs sur leur chemin du retour. Il travaille dans une logique d'acheminer et de ramener. La formule plaît particulièrement à tous ceux qui font des produits de niche, comme ceux du terroir ou biologiques.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le site de Distribution Arnaud

Art de vivre

Les pommes commencent à arriver

L’autocueillette au Verger familial CR
L’autocueillette au Verger familial CR     Photo : Verger familial CR

La saison des pommes est déjà commencée. Lionel Leval est allé à la rencontre de Marc Chiasson, propriétaire du Verger familial CR de Magog en Estrie. Le verger est connu pour y faire de l'autocueillette, mais l'endroit est aussi réputé pour ses tartes et sa crème glacée aux pommes, une exclusivité.

EN COMPLÉMENT

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
111213
14
15
16
17
18192021
22
23
24
25262728
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette Bien dans son assiette