ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

En semaine de 11 h à 12 h 
(rediffusion du lundi au jeudi à 19 h, 
et du mardi au samedi à 4 h)

Jean Soulard

Bien dans son assiette
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 23 juillet 2014

Art de vivre

La Fourchette bleue : des produits marins pour le développement durable

Des exemples de produits portant la certification Fourchette bleue
Des exemples de produits portant la certification Fourchette bleue     Photo : Radio-Canada/Catherine Contant

La Fourchette bleue est une liste de produits marins issus du Saint-Laurent, et d'établissements qui les servent ou les vendent. L'objectif de cette certification est de protéger la biodiversité. Christian Servant, propriétaire des poissonneries Les délices de la mer et Sandra Gauthier, directrice générale d'Exploramer et initiatrice de la liste Fourchette bleue, sont avec nous avec dix produits à découvrir. 
 
Renforcement positif 
« Plutôt que de dire aux gens : "Arrêtez de manger de la morue ou du hareng parce qu'il n'y en a plus", on dit : "Il existe beaucoup d'autres sortes de poissons et d'organismes marins dans le Saint-Laurent. Pourquoi ne pas goûter ces espèces-là?" explique Sandra Gauthier à propos de programme, lancé en Gaspésie en 2009. Ça va permettre d'équilibrer les pêches, donc la biodiversité, et, aux pêcheurs, de diversifier leurs prises. »  
 
Oursin, algue, phoque, flétan de l'Atlantique, baudroie, bourgot... Plusieurs de ces espèces sont pêchées au Québec depuis des lustres, mais étaient auparavant destinées à l'exportation ou se retrouvaient accidentellement dans les filets. 
 
Pour obtenir la certification Fourchette bleue, un restaurant ou une poissonnerie doit servir ou vendre au moins deux des espèces figurant sur la liste valorisée par le programme. Un restaurant de Kamouraska l'a obtenue en mettant des boulettes de phoque à son menu, et un chocolatier de Sainte-Anne-des-Monts, en vendant des chocolats aux algues! 
 
Christian Servant, dont la chaîne de poissonneries a obtenu la certification, souligne qu'il suffit parfois d'un peu d'éducation pour faire valoir les produits de la liste aux clients. « Les gens les connaissent mal. Des fois, aussi, les produits sont mal cuisinés, indique-t-il. Un poisson comme le turbot, par exemple, doit être cuit très légèrement. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Exploramer sur le web
HYPERLIEN - Les délices de la mer sur le web

Art de vivre

Les artisans fromagers du Vermont en grande forme

Une centaine d'artisans de l'alimentaire, dont 42 fromagers ont donné rendez-vous aux gourmets de la Nouvelle-Angleterre dimanche dernier à l'occasion du Vermont Cheesemakers Festival. Hélène Raymond y a rencontré des gens qui témoignent du dynamisme de l'état du Vermont et du travail effectué par ses chefs et artisans pour créer sa propre production du terroir.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le Vermont Cheesemakers Festival sur le web
HYPERLIEN - Le New England Culinary Institute sur le web
HYPERLIEN - Boyden Valley Winery sur le web
HYPERLIEN - Plymouth Artisan Cheese sur le web

Art de vivre

L'histoire des petits fruits et de la confiture

Confiture de framboise
Confiture de framboise     Photo : iStock

Pour les habitants de la vallée du Saint-Laurent, l'été était autrefois synonyme d'une plus grande diversité alimentaire. En plus de toutes leurs récoltes, ils réussissent souvent à mettre la main sur des petits fruits sauvages qui donnent alors d'excellents desserts. L'historien Luc Nicole-Labrie rappelle l'importance de cette cueillette pour les habitants aux 18e et 19e siècles.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Luc Nicole-Labrie sur Twitter

Art de vivre

London Murky, la bière anglaise qui fait des embrouilles

Les Anglais ne rigolent pas avec leur bière. Les ales traditionnelles doivent être servies parfaitement claires, dépourvues de tous sédiments. Mais un groupe de brasseurs britanniques s'affaire à défaire les idées reçues, en produisant des bières non-filtrées et en les affublant d'un surnom bien particulier. Explications de notre correspondante à Londres, Émilie Clavel.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Émilie Clavel sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette