ICI Radio-Canada Première

Bien dans son assiette

Bien dans son assiette

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h 
(en rediffusion à 4 h) 
Meilleurs moments le samedi à 6 h

Sophie-Andrée Blondin

Bien dans son assiette
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
12
3
4
5
6789
10
11
12
13141516
17
18
19
20212223
24
25
26
27282930
31
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 30 octobre 2014

Art de vivre

La croisade des végétaliens progresse

L'épicerie Antidote Comptoir Végan à Montréal
L'épicerie Antidote Comptoir Végan à Montréal     Photo : Radio-Canada/André-Pier Bérubé

Le premier novembre n'est pas que le jour de la Toussaint, c'est aussi la journée internationale du végétalisme. Le mouvement fait la promotion de l'alimentation sans aucun produit animal depuis des décennies, mais une nouvelle génération de végétaliens émerge avec une approche foodie toute contemporaine. André-Pier Bérubé est allé visiter la jeune épicerie Antidote Comptoir Végan à Montréal.  
 
Le végétalisme est une pratique alimentaire qui exclut toute chair animale ainsi que les produits dérivés des animaux. Le végétalisme intégral (véganisme) va encore plus loin puisqu'il préconise un mode de vie fondé sur le refus de l'exploitation animale. Il y a un intérêt qui ne cesse de s'affirmer pour le végétalisme et le végétalisme intégral. De nouveaux commerces voient le jour, il y aurait une nouvelle adresse végétalienne à Montréal chaque mois, et un premier festival végétalien a eu lieu à la fin de septembre et a accueilli 5000 visiteurs. 
 
L'idée des fondateurs de l'épicerie Antidote est de servir les végétaliens, mais aussi de faire goûter des aliments végétaliens à tout le monde, de façon à sensibiliser les gens à ce qui se trouve dans leur assiette.

Art de vivre

Attentes et besoins alimentaires des consommateurs

Les bons achats de la semaine
Les bons achats de la semaine     Photo : iStock

Pour en savoir un peu plus sur les tendances qui motivent nos achats alimentaires, France Beaudoin s'entretient avec Youri Rivest, vice-président stratégie et développement du Centre de recherche sur l'opinion publique (CROP) qui a présenté une conférence sur ce sujet aux transformateurs alimentaires récemment. 
 
Incertitude, perte de vitalité, prudence financière, responsabilité socioécologique, quête de sens et besoin d'évasion sont les récentes tendances sociales des Québécois. La maison de sondage CROP les a analysées et appliquées au secteur agroalimentaire. 
 

 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - CROP : Du fast-food à la fine cuisine, les valeurs alimentaires dictent tout

Économie et affaires

L'exportation du porc québécois en Chine

Le premeir ministre Philippe Couillard poursuit sa mission économique en Chine.
Le premeir ministre Philippe Couillard poursuit sa mission économique en Chine.     Photo : Radio-Canada

À l'occasion de sa visite en Chine, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a rencontré le gouverneur de la province du Shandong, Guo Shuquing, qui a dit que sa province n'avait pas besoin de porc venant du Québec. Cette réunion a été qualifiée de revers et de rebuffade pour la délégation du Québec et le premier ministre. 
 
Lionel Levac en a discuté avec un membre de la délégation québécoise actuellement en Chine, le président des Éleveurs de porcs du Québec, David Boissonneault. 
 
La province du Shandong est une grande région de production de porc. Toutefois, dans toute la Chine, et plus particulièrement dans cette région, la situation pourrait bientôt changer. La consommation de porc est en croissance dans ce pays, les belles coupes et les morceaux nobles étant de plus en plus recherchés. 
 
La Chine devrait être en mesure d'exporter de la viande de porc en Russie, qui a récemment fermé ses frontières au porc de certains pays, dont le Canada. Ironiquement, le porc canadien pourrait être livré en Chine en remplacement du porc chinois, envoyé en Russie.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Reportage sur Radio-Canada.ca : Couillard n'arrive pas à vendre davantage de porc québécois en Chine
HYPERLIEN - Le site des Éleveurs de porcs du Québec

Art de vivre

Le b. a.-ba de la vente de vin au Québec

Salon des vins d'importation privée 2013
Salon des vins d'importation privée 2013     Photo : facebook.com/raspipav

Organisé par le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (RASPIPAV), le Salon des vins d'importation privée, qui se tient du 1er au 3 novembre à Montréal, est une bonne occasion pour expliquer et comprendre le commerce du vin. Notre chroniqueur Robert Plamondon explique le b. a.-ba de la vente de vin au Québec. 
 
Les lois qui régissent le commerce des alcools sont provinciales. Au Québec, le vin est commercialisé par un monopole, la Société des alcools. La SAQ est responsable de la commande, de sa prise en charge à la propriété, de son transport terrestre et maritime, et de sa mise en marché dans son réseau de succursales. 
 
Près de la totalité des produits vendus à la SAQ sont représentés par une agence. De taille variable, les agences représentent les producteurs sur nos marchés, et font la promotion de leurs produits, tant en succursales qu'auprès des professionnels, notamment les hôteliers et les restaurateurs. 
 
L'importation privée, elle, se fait par une personne qui peut commander au producteur de son choix en remplissant un formulaire de la SAQ. Elle implique des obligations financières comme les taxes et des redevances. Il s'agit donc d'un réseau parallèle, qui nécessite une transaction par caisse. L'agence spécialisée en importation privée sert d'intermédiaire entre le fournisseur et le client. Elle offre des produits de niche, qui sont généralement d'excellente qualité, sans être nécessairement chers.  
 
Les suggestions de vins de pays d'Europe de l'Est qui, selon Robert Plamondon, valent largement leur prix : 
 
Château Pajzos Tokaji Furmint 2013, vin blanc de Hongrie, 14,05 $ 
Code SAQ : 00860668 
 
Soli Pinot Noir Thracian Valley 2012, vin rouge de Bulgarie, 14,75 $ 
Code SAQ : 11885377

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le site du Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (RASPIPAV)

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
12
3
4
5
6789
10
11
12
13141516
17
18
19
20212223
24
25
26
272829
30
31
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Bien dans son assiette

Réseaux Sociaux Bien dans son assiette