ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Louis Hébert et Marie Rollet, premiers colons en Nouvelle-France

Le jeudi 9 février 2017

<em>Louis Hébert semant</em>, estampe tirée  du livre <em>Louis Hébert, premier colon canadien et sa famille</em>, de A. C. Després, Montréal, 1918
Louis Hébert semant, estampe tirée du livre Louis Hébert, premier colon canadien et sa famille, de A. C. Després, Montréal, 1918     Photo : Bibliothèque et Archives nationales du Canada

Louis Hébert et Marie Rollet se sont installés à Québec en 1617 avec leurs enfants afin d'y vivre à l'année. Surtout reconnus pour avoir été les premiers cultivateurs français en terre d'Amérique, ils ont aussi laissé un héritage sur le plan de la botanique. L'historien Éric Dussault trace un portrait de ces pionniers de la Nouvelle-France. 
 
Né à Paris en 1575, Louis Hébert participe à trois expéditions en Amérique du Nord avec Samuel de Champlain avant de s'établir en Nouvelle-France. En 1617, il traverse l'océan Atlantique avec sa femme, ses enfants et son beau-frère pour participer au développement de la colonie. 
 
À l'époque, Québec est un grand comptoir de fourrure. Louis Hébert et Marie Rollet défrichent une terre pour nourrir leur famille à l'emplacement actuel de la Haute-Ville de Québec. Apothicaire de métier, Hébert devient le premier botaniste de la Nouvelle-France. Sur le plateau de Québec, il acclimate des pommiers de Normandie et cultive des céréales, des légumes et des herbes. Grâce à sa formation scientifique et son érudition, il s'occupe de la santé des premiers colons. 
 
Documenter la flore de la Nouvelle-France 
Louis Hébert se passionne pour la nature et s'intéresse aux vertus médicinales des plantes. Avec l'aide de sa femme et des Autochtones, il cueille, identifie et expédie au savant parisien Jacques Philippe Cornut plus de 80 plantes indigènes alors inconnues. Celui-ci écrit en 1635 le premier ouvrage sur les plantes du Canada, même s'il n'y a jamais mis les pieds. 
 
Marie Rollet, une figure marquante des débuts de la colonie 
Louis Hébert est nommé procureur du roi en 1620, puis devient le premier seigneur canadien. Loin d'être une simple femme au foyer, Marie Rollet l'assiste dans ses travaux et agit par procuration lorsqu'il est absent. Elle enseigne également le calcul, l'écriture et la lecture aux enfants blancs et autochtones. Après la mort de Louis Hébert, en 1627, Marie Rollet survit une vingtaine d'années et crée des liens avec les membres de l'élite de la Nouvelle-France. 
 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

22 février 2017

Pop art : la révolution Warhol

10 février 2017

L'essor du champagne, le vin des grandes occasions

1 février 2017

Maya Angelou, la vie romanesque d'une écrivaine noire inspirante

27 janvier 2017

Hergé, le génie derrière Tintin

25 janvier 2017

Ernest Cormier, l'architecte de l'Université de Montréal