ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Dans l'intimité de Louis XIV, le Roi-Soleil puissant et timide

Le lundi 7 novembre 2016

Portraits de Louis XIV (à g. circa 1668, à dr. circa 1680)
Portraits de Louis XIV (à g. circa 1668, à dr. circa 1680)     Photo : Getty Images/Gravure de Gustave Lévy, d'après une peinture de Philippe de Champagne

Louis XIV, le Roi-Soleil, ce monarque tout-puissant qui a connu le règne le plus long de l'histoire (77 ans) était un homme timide, attentionné et doux. « C'est incroyable qu'un homme qui vivait chaque instant de sa vie en public soit demeuré si secret », explique Hélène Delalex, attachée de conservation du patrimoine au Musée national du château de Versailles. Levons le voile sur l'intimité d'un des rois les plus marquants. 
 
« Louis XIV a transformé ses actes de vie courante en actes politiques », a dit Béatrix Saule, directrice générale des châteaux de Versailles et de Trianon. 
 
L'histoire officielle du roi Louis XIV, né Louis de Bourbon, est documentée en long et en large. On le considère comme étant le plus grand roi d'Europe. Ses réalisations sont remarquables.  
 
Mais la dimension de l'homme dans son intimité nous a échappé pendant un bon moment.  
 
Ses proches ont affirmé qu'il n'élevait jamais le ton et ne faisait jamais de reproches en public. 
 
« On sait que Louis XIV était timide, qu'il parlait de manière laconique, note Hélène Delalex. Il a développé une maîtrise de soi unique, grâce à sa timidité surpassée. » 
 
Cela fera de lui un homme très charismatique.  
 
L'amant fougueux 
Au-delà de l'auréole associée aux rois, les divers rapports de l'époque soulignent la beauté de Louis XIV. Celui-ci était très fier de sa chevelure fournie. Ilétait un grand danseur, et c'est ainsi qu'il a développé son corps athlétique.  
 
Cependant, ses joues étaient marquées par la petite vérole, son nez n'était pas symétrique, et il avait le front un peu plat...  
 
Mais son aura l'a emporté, en plus de ce caractère impressionnant marqué par ce sens de l'autorité et sa douceur. 
 
Marie Mancini a été son premier amour. Elle n'était pas un canon de beauté (brune, mince au teint prune), mais elle était très vive, frondeuse et dotée d'une grande intelligence. 
 
C'est finalement l'infante d'Espagne, Marie-Thérèse d'Autriche, qui a épousé le roi et accédé au trône à titre de reine de France.  
 
Le nombre de maîtresses que le roi entretenait a causé quelques frictions à la cour. 
 
Roi omnipotent jusqu'à la fin 
En 1661, date de la mort de Mazarin, son premier ministre et plus proche conseiller, Louis XIV a décidé de prendre seul les rênes du gouvernement.  
 
Ses conseillers et adjoints l'informaient, lui rendaient leurs rapports, mais il prenait toute les décisions seul, après mûre réflexion.  
 
Il était très conscient de son pouvoir et soucieux de ce qu'il laisserait derrière lui. 
 
Grand bâtisseur, passionné des jardins, Louis XIV a été un mécène. Il a financé de nombreux artistes dont Molière et Lully. 
 
« Toute sa vie, il n'a jamais caché ses maladies, ses handicaps, souligne Hélène Delalex, qui a écrit Louis XIV pour les nuls. Jusque dans les derniers instants, il a tenu à assumer ses fonctions. »


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

22 février 2017

Pop art : la révolution Warhol

10 février 2017

L'essor du champagne, le vin des grandes occasions

9 février 2017

Louis Hébert et Marie Rollet, premiers colons en Nouvelle-France

1 février 2017

Maya Angelou, la vie romanesque d'une écrivaine noire inspirante

27 janvier 2017

Hergé, le génie derrière Tintin

25 janvier 2017

Ernest Cormier, l'architecte de l'Université de Montréal