ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

International

L'élection présidentielle serrée de 2000 aux États-Unis

Le lundi 19 septembre 2016

Des partisans de George W. Bush et d'Al Gore argumentent devant la Cour suprême des États-Unis.
Des partisans de George W. Bush et d'Al Gore argumentent devant la Cour suprême des États-Unis.     Photo : Getty images/Mark Wilson

Le soir de l'élection américaine du 7 novembre 2000, le candidat républicain George W. Bush et le démocrate Al Gore étaient au coude-à-coude. Les résultats du vote étaient si serrés qu'il a fallu attendre 41 jours avant de connaître le gagnant, au terme de plusieurs dépouillements. La politologue Karine Prémont raconte à Jacques Beauchamp cette étonnante élection et la saga judiciaire qui a mené George W. Bush à la présidence des États-Unis. 
 
Une chaude lutte 
Le vice-président de Bill Clinton Al Gore, le gouverneur du Texas George W. Bush et le militant du Parti vert Ralph Nader s'affrontaient lors de la campagne présidentielle. Après avoir conservé une avance confortable jusqu'à la mi-septembre 2000, Bush a perdu du terrain dans les sondages en raison de sa difficulté à démontrer sa connaissance de certains dossiers. Le jour de l'élection, le candidat républicain a perdu sa certitude d'obtenir le vote d'au moins 270 des 538 grands électeurs, ce qui lui donnerait accès à la Maison-Blanche. 
 
Des résultats et des dépouillements contestés 
Le 8 novembre 2000, à deux heures du matin, les médias donnent Bush gagnant. Comme il y a seulement environ 1700 voix de différence entre les candidats en Floride, Al Gore décide de ne pas concéder la victoire. Le 9 novembre, Al Gore demande un nouveau dépouillement du scrutin dans les comtés de Floride et George W. Bush tente d'empêcher sa tenue. 
 
La Cour suprême de la Floride ordonne la poursuite de ce dépouillement jusqu'au 14 novembre. Ce jour-là, la secrétaire d'État de la Floride, Katherine Harris, déclare George W. Bush vainqueur par 300 voies seulement. La Cour suprême de la Floride donne ensuite raison à Gore, qui souhaite reprendre le dépouillement. Le 26 novembre, Kathleen Harris annonce de nouveau la victoire de Bush en Floride, mais avec 537 voix d'avance sur Gore. La contestation se rend jusqu'en Cour suprême des États-Unis, qui tranche en faveur de George W. Bush. 
 
George W. Bush officiellement élu 
Le 13 décembre 2000, cette crise politique sans précédent connaît son dénouement officiel lorsque le démocrate Al Gore accorde la victoire à George W. Bush. Au final, 271 grands électeurs ont voté pour Bush contre 266 pour Gore. Le candidat démocrate avait pourtant remporté 500 000 votes de plus. Pour la première fois depuis 1888, un président était élu avec moins de votes que son adversaire.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

La libération de Paris en août 1944 : après l'outrage, la liesse

23 février 2017

Édouard VIII et Wallis Simpson : renoncer à sa couronne par amour

16 février 2017

L'insurrection de Budapest de 1956 réprimée par l'URSS

31 janvier 2017

Adélard Godbout et la loi de l'instruction publique obligatoire

19 janvier 2017

L'affaire Dreyfus : un officier juif accusé à tort de trahison

22 décembre 2016

Gandhi et la marche de l'Inde vers l'indépendance