ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

Société

Harlem, grandeur et misère d'un quartier mythique de New York

Le mercredi 14 septembre 2016

Une foule curieuse lors d'un incendie à Harlem, en 1948
Une foule curieuse lors d'un incendie à Harlem, en 1948     Photo : Getty images/Keystone

Au 19e siècle, Harlem a été la première banlieue officielle de New York. D'abord cossu et blanc, ce quartier est devenu au 20e siècle le foyer de la culture noire et du jazz, et un lieu réputé pour sa criminalité. L'historienne Marise Bachand raconte à Jacques Beauchamp l'évolution de Harlem, qui connaît depuis quelques années un nouvel embourgeoisement. 
 
L'appropriation d'un quartier par les Noirs 
Harlem est créé de toutes pièces par des spéculateurs immobiliers. Si les logements se vendent très bien au départ, leur coût élevé amènera leur désertion. Au fur et à mesure que des Noirs acquièrent des immeubles, les Blancs commencent à quitter le quartier. Les Églises des communautés noires jouent un rôle important dans l'achat de propriétés d'Harlem. Ce beau quartier attire des Noirs de tout l'hémisphère nord. 
 
La transformation du quartier 
Dans les années 1920 et 1930, Harlem connaît une renaissance et un foisonnement culturel marqué par des artistes comme Louis Armstrong et Duke Ellington. Même s'il conserve sa grande vitalité dans les décennies suivantes, le quartier sombre dans la pauvreté. À plusieurs reprises, des manifestants dénoncent la brutalité policière, le manque d'emploi et les logements insalubres. Certains militants noirs, dont Adam Clayton Powell et Malcom X, s'y démarquent par leurs actions politiques. 
 
La revitalisation de Harlem 
Dans les années 1980, 65 % du capital immobilier de Harlem est possédé par la ville parce que les gens n'ont pas payé leurs taxes municipales. Les maires de New York et des pasteurs vont améliorer la qualité de vie du quartier. Les policiers y sont plus nombreux, la collecte des ordures est améliorée et il y a plantation de fleurs. 
 
SoHa (South Harlem), la partie sud du quartier, devient peu à peu un quartier recherché par des familles plus aisées. Aujourd'hui, les communautés plus anciennes d'Harlem demeurent surtout dans des logements sociaux. De nombreux Blancs et des Latino-Américains vivent maintenant dans le quartier, qui attire plus de 800 000 touristes chaque année.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

17 février 2017

La raquette à neige, de moyen de survie à simple loisir

8 février 2017

La bataille des Franco-Ontariens pour sauver l'Hôpital Montfort

7 février 2017

Quand les Américains ont aidé les Russes à vaincre la famine

3 février 2017

Les vacances au soleil et l'évolution de la formule du tout-inclus

30 janvier 2017

Bloody Sunday, un dimanche sanglant en Irlande du Nord

26 janvier 2017

L'affaire Chantal Daigle et le droit des femmes à disposer de leur corps