ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415
16
1718
19
20
2122232425
26
27
282930
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 16 novembre 2016


Société

L'esclavagisme américain, un marché lucratif et cruel

Gravure du 19e siècle montrant un encan d'esclaves
Gravure du 19e siècle montrant un encan d'esclaves     Photo : New York Public Library

Même si la traite transatlantique d'esclaves a été prohibée aux États-Unis en 1808, un système d'esclavagisme interne y a survécu pendant plusieurs décennies. L'historienne Marise Bachand explique à Jacques Beauchamp les rouages de ce marché aux esclaves, aboli en 1865. Elle raconte le déroulement de la vente des Noirs, qui donnait lieu à des séparations de famille. 
 
Un « produit » rentable  
En 1860, il y a 4 millions d'esclaves aux États-Unis, huit fois plus qu'au moment de la Révolution américaine. L'esclavagisme fait alors partie du système économique américain. À l'époque, un esclave se vend environ 1800 $, l'équivalent de 30 000 $ d'aujourd'hui. Les plus riches des planteurs peuvent en posséder plusieurs centaines. 
 
Des drames familiaux 
« L'aspect le plus dérangeant de l'esclavage, c'est la vente, c'est la traite. » Marise Bachand raconte les drames issus des transactions dont faisaient l'objet les esclaves. Considérés comme des biens meubles, ceux-ci étaient le plus souvent achetés par des voisins. On les exposait aussi dans des encans, des enclos ou des marchés aux esclaves. 
 
Des esclaves d'une même famille pouvaient être vendus à différents endroits. Dans ce système de traite, un mariage sur cinq aurait été brisé et un enfant sur trois aurait été éloigné d'au moins un de ses parents. Les scènes de séparations de familles ont beaucoup dérangé les abolitionnistes, qui ont condamné la vente d'esclaves dès les années 1820. 
 
Une histoire que certains Américains veulent nier 
Au terme de la guerre civile américaine, l'interdiction de l'esclavagisme a contribué à l'effondrement de l'économie au sud des États-Unis. À partir de ce moment, la haine, la colère et le racisme ont été entraînés par la misère. Aujourd'hui, un grand effort est fait pour intégrer l'histoire de l'esclavage à la mémoire collective. Pourtant, une frange des Américains nie encore l'importance de ce phénomène.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415
16
1718
19
20
2122232425
26
27
282930
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Aujourd'hui l'histoire

Réseaux Sociaux Aujourd'hui l'histoire sur Facebook
teasers d'Aujourd'hui l'histoireLe Mois de l'histoire des Noirs au CanadaPremière PLUS histoire