ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7
891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 7 mars 2016


Société

Le régime seigneurial, de ses origines à ses dernières traces au Québec

Détail des Labours, une peinture d'Horatio Walker (1901)
Détail des Labours, une peinture d'Horatio Walker (1901)     Photo : Galerie BAC

Instaurées en Nouvelle-France dans les années 1620, les seigneuries offraient une organisation du territoire pour régir les rapports hiérarchiques entre les habitants. Même si ce régime a été aboli en 1854, des rentes seigneuriales ont continué à être perçues jusqu'en 1970. L'historien Benoît Grenier explique à Jacques Beauchamp le fonctionnement du régime seigneurial et sa lente disparition. 
 
Les seigneuries de la Nouvelle-France 
Au 17e siècle, les premiers fiefs sont concédés surtout autour de la ville de Québec, le premier noyau de peuplement. En 1662, Mgr François de Laval achète la seigneurie de Beaupré à la Compagnie des 100 associés. Cette seigneurie, appelée aussi les terres du Séminaire, fait encore aujourd'hui plus de 1600 kilomètres carrés. 
 
L'abolition du régime seigneurial 
En 1854, une loi du Parlement uni met fin aux droits et aux devoirs féodaux dans la province du Bas-Canada. En échange de cette perte de droits, les seigneurs reçoivent une importante indemnisation du gouvernement. Ils se partagent environ 5 millions de dollars en dédommagement, une somme considérable pour l'époque. 
 
Un droit est toutefois laissé aux censitaires. Ils peuvent racheter le capital de la rente seigneuriale, payable annuellement, jusqu'à ce qu'il soit complètement remboursé. Dans les années 1930, près de 80 % des montants dus en rentes sont encore en cours de remboursement. Cette rente sera municipalisée par une loi le 11 novembre 1940 afin de prévoir la fin de la relation féodale. Les censitaires vont alors rembourser la municipalité qui a payé la rente. 
 
Références : 
 
- Une brève histoire seigneuriale, de Benoît Grenier, Boréal, 2012 
 
- Nouveaux regards en histoire seigneuriale au Québec, de Benoît Grenier, Septentrion, 2016 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7
891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Aujourd'hui l'histoire

Réseaux Sociaux Aujourd'hui l'histoire sur Facebook
teasers d'Aujourd'hui l'histoireLe Mois de l'histoire des Noirs au CanadaPremière PLUS histoire