ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Aujourd'hui l'histoire sur un fil chronologique
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27
28
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 24 février 2017

Livres

Françoise Sagan, le charme d'une romancière désinvolte

Françoise Sagan dans les années 1960
Françoise Sagan dans les années 1960     Photo : Getty images/AFP

À l'âge de 18 ans, en 1954, Françoise Sagan a remporté un succès mondial avec son livre Bonjour tristesse. Devenue riche et célèbre, elle a réalisé son rêve de mener une vie de bohème, de faire ce qu'elle voulait sans limites et sans contraintes. « Cela a défini tout le reste de sa vie, et ça a, d'une certaine façon, causé sa perte. », affirme le critique de cinéma André Lavoie, qui retrace la vie et l'œuvre de l'auteure française. 
 
Née Françoise Quoirez en 1935, dans un milieu bourgeois, Françoise Sagan s'intéresse très jeune à la littérature, aux mots et aux livres. Elle dévore les grands auteurs français et américains. Après la guerre, elle étudie à la Sorbonne en philosophie. Elle passe alors beaucoup de temps dans les cafés avec ses amies. 
 
Un premier roman audacieux 
La vie sociale de Françoise Sagan nourrit l'univers de son premier roman, Bonjour tristesse, qu'elle écrit en un mois au cours de l'été 1954. Elle le publie sous un nom de plume emprunté à un personnage de l' uvre de Marcel Proust, le prince de Sagan. 
 
Tiré à des millions d'exemplaires, Bonjour tristesse connaît une adaptation au cinéma en 1958. Le livre raconte l'histoire de Cécile, une lycéenne qui tolère mal la relation de son père, veuf depuis 15 ans, avec une ou deux maîtresses. Or, la jeune héroïne se fait un amant, ce qui est vu comme très audacieux à l'époque. 
 
Des personnages insouciants et libres 
Dans son deuxième roman, Un certain sourire, et dans ses autres livres, les personnages de Françoise Sagan affichent une liberté ou ont un comportement un peu hors norme. « Ces personnages vivent un peu avant tout le monde cette insouciance, cette légèreté, cette désinvolture. [...] Pendant plusieurs années, voire des décennies, les romans de Sagan seront totalement en accord avec cet aspect-là de la société occidentale », soutient André Lavoie. 
 
Au fil des ans, des critiques reprochent aux romans de Françoise Sagan d'avoir des intrigues parfois minces et de ne pas sortir du cadre familier de la bourgeoisie parisienne. André Lavoie leur a toutefois trouvé des phrases souvent sublimes et un univers familier auquel s'attache le lecteur au fil de ses quarante livres. 
 
Une triste fin 
Françoise Sagan meurt d'une embolie pulmonaire en 2004. Au cours de sa vie, la reconnaissance et l'argent la poussent aux pires excès. Elle abuse de drogues, d'alcool et vit dans un quotidien désorganisé, uniquement structuré par la parution de ses livres. Son deuxième mari, un Américain homosexuel avec qui elle a un fils, lui permet de vivre, en toute discrétion, une relation avec la styliste Peggy Roche.

Les incontournables 2016Portail Richard Garneau

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
20212223
24
25
26
27
28
 
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Aujourd'hui l'histoire

Réseaux Sociaux Aujourd'hui l'histoire sur Facebook
teasers d'Aujourd'hui l'histoireLe Mois de l'histoire des Noirs au CanadaPremière PLUS histoire