ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 13 h à 13 h 30 et à 20 h (rediffusions)

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

International

Fidel Castro : développer Cuba malgré l'embargo américain

Le mercredi 20 janvier 2016

Fidel Castro en 2001
Fidel Castro en 2001     Photo : Getty images/Adalberto Roque

De 1959 à 2008, Fidel Castro a régné en roi et maître sur Cuba. Son régime a mis en place un système de santé et d'éducation exemplaires pour l'Amérique latine, mais il a aussi bafoué les droits de la personne et les libertés fondamentales. Le journaliste Jean-Michel Leprince retrace le parcours du célèbre dirigeant, surnommé le Líder Máximo. 
 
La prise de pouvoir 
Fidel Castro mène une guérilla de deux ans pour renverser le régime corrompu de Fulgencio Batista. En 1959, son arrivée au pouvoir réjouit le Canada et les États-Unis. Mais la lune de miel est de courte durée, et la relation entre Cuba et les États-Unis se détériore rapidement. En 1961, après avoir nationalisé des compagnies américaines, le gouvernement castriste repousse une tentative d'invasion militaire des États-Unis dans la baie des Cochons. 
 
La crise des missiles de Cuba 
En 1962, le monde passe à deux doigts d'une première guerre nucléaire. Le 22 octobre, le président Kennedy annonce à la télévision qu'il y a, sur l'île de Cuba, des installations prêtes à accueillir les missiles soviétiques. La crise prend fin lorsque l'URSS obtient l'assurance des États-Unis qu'ils ne renverseraient pas Fidel Castro. Les Américains maintiennent toutefois un embargo économique contre Cuba. 
 
Les alliés de Castro 
Pendant trois décennies, Cuba s'est approvisionné en pétrole auprès de l'Union soviétique, à qui elle vendait des oranges et du sucre. Avec l'effondrement de l'URSS au début des années 1990, le pays a subi une catastrophe économique, et plusieurs Cubains ont fui leur île pour se réfugier aux États-Unis. Fidel Castro s'est alors tourné vers le Venezuela d'Hugo Chavez pour obtenir du pétrole à bon prix. 
 
Le Canada, surtout lorsque Pierre Elliott Trudeau était au pouvoir, a été un allié de Cuba. Fidel Castro a ainsi permis à l'entreprise canadienne Sherritt International d'investir dans l'exploitation du nickel à Cuba. 
 
En 2008, Fidel Castro a cédé la présidence de Cuba à son frère Raúl. Malgré une réconciliation souhaitée par le président Barack Obama, il a toujours maintenu sa méfiance envers les États-Unis. 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

20 juin 2016

Le putsch raté qui a précédé la chute de l'URSS

8 juin 2016

La guerre civile espagnole : récit d'un conflit sanglant

24 mai 2016

Brasilia : une ville utopique en plein coeur du désert brésilien

16 mai 2016

L'aide humanitaire durant la famine de 1984-1985 en Éthiopie

19 avril 2016

L'insurrection de Pâques à Dublin

5 avril 2016

Le Che, une icône de la pensée révolutionnaire