ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

International

Le Che, une icône de la pensée révolutionnaire

Le mardi 5 avril 2016

(Années 1960) Fidel Castro s’allume un cigare alors qu’il écoute son ami Ernesto Che Guevara.
(Années 1960) Fidel Castro s’allume un cigare alors qu’il écoute son ami Ernesto Che Guevara.     Photo : AFP/Roberto Salas

Ernesto « Che » Guevara est sans contredit une des figures révolutionnaires les plus universelles et multigénérationnelles du 20e siècle. Si Fidel Castro ne l'avait pas rencontré, la révolution cubaine, qui a débuté en 1953, aurait probablement été bien différente. Jean-Michel Leprince, correspondant de Radio-Canada pour l'Amérique latine, retrace avec Jacques Beauchamp la vie et la mort du père de la guerre de guérilla.  
 
La construction du héros romantique 
 
En 1951 et 1952, après des études en génie, le jeune Ernesto Guevara part à la conquête de l'Amérique latine en motocyclette, où il rencontre des populations indigènes appauvries et malades. C'est pour une lui une révélation. Il développera, pendant ces années, sa théorie révolutionnaire. « Je ne suis plus moi. Du moins je ne suis plus le même qu'avant », écrit-il dans ses carnets de voyage. Il retourne en Argentine pour entreprendre des études en médecine, avant de rencontrer Fidel Castro au Mexique, avec qui il tissera une très importante alliance.  
 
L'échec de l'exportation du modèle cubain 
 
Après la victoire des révolutionnaires et l'instauration d'un gouvernement communiste sous Fidel Castro, le Che devient président de la Banque centrale et ministre de l'Industrie, mais il peine à faire les compromis nécessaires pour gouverner un pays. En 1965, il se rend au Congo pour reproduire la guérilla cubaine, mais il réalise rapidement que les conditions ne sont pas réunies pour une victoire. Il tentera la même expérience en Bolivie en 1966. Cette dernière guérilla lui sera fatale.  
 
À 39 ans, il est tué au combat par les troupes gouvernementales boliviennes. Ses os seront retrouvés quelques années plus tard et exposés dans un mausolée de Santa Clara, à Cuba, mais les circonstances entourant la trouvaille de ces restes sont nébuleuses. Il pourrait très bien s'agir des ossements de quelqu'un d'autre.  


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

La libération de Paris en août 1944 : après l'outrage, la liesse

23 février 2017

Édouard VIII et Wallis Simpson : renoncer à sa couronne par amour

16 février 2017

L'insurrection de Budapest de 1956 réprimée par l'URSS

31 janvier 2017

Adélard Godbout et la loi de l'instruction publique obligatoire

19 janvier 2017

L'affaire Dreyfus : un officier juif accusé à tort de trahison

22 décembre 2016

Gandhi et la marche de l'Inde vers l'indépendance