ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

Arts et culture

HEC Montréal, une grande école au service de l'économie du Québec

Le vendredi 4 mars 2016

L’École des hautes études commerciales (HEC), avenue Viger Est, à Montréal, vers 1965.
L’École des hautes études commerciales (HEC), avenue Viger Est, à Montréal, vers 1965.     Photo : BAnQ-Vieux-Montréal/Armour Landry.

L'École des hautes études commerciales de Montréal a accueilli ses premiers étudiants le 20 septembre 1910. Elle est née grâce à la volonté du premier ministre du Québec Lomer Gouin. Celui-ci a fait de la création d'une école de commerce destinée aux francophones un enjeu électoral. L'historien Éric Bédard raconte la naissance de HEC Montréal, devenue aujourd'hui l'une des grandes écoles de gestion dans le monde. 
 
Une création de l'élite francophone de Montréal 
L'idée de créer une école de commerce à Montréal est lancée en 1886 par des membres de la bourgeoisie francophone. Ils prennent alors pour modèle les grandes écoles commerciales mises sur pied en Europe et aux États-Unis, à partir du milieu du 19e siècle. Toutefois, sa fondation ne se fait qu'en 1907, avec l'adoption d'une loi votée à l'Assemblée nationale. 
 
HEC Montréal a d'abord eu pignon sur rue avenue Viger, à l'emplacement actuel de Bibliothèque et archives nationales Vieux-Montréal. 
 
L'enseignement théorique et pratique 
L'École des hautes études commerciales de Montréal a permis de mieux préparer les acteurs économiques du Québec moderne. Ses dirigeants en ont fait une école d'économie appliquée consacrée à la formation des industriels, des commerçants, des financiers. Elle a également été une école professionnelle vouée à l'enseignement des différentes fonctions des affaires. Pour monter ses programmes, elle s'est inspirée de l'expérience pédagogique étrangère, notamment de l'Institut supérieur de commerce d'Anvers. 
 
Des appréhensions vite disparues 
Aux débuts de HEC Montréal, le milieu des affaires s'est méfié de l'école, et ses directeurs ont dû défendre la nécessité d'avoir une formation universitaire supérieure pour bien conduire des entreprises. 
 
Avec des professeurs comme Édouard Montpetit, Esdras Minville, François-Albert Angers ou Jacques Parizeau, HEC Montréal s'est forgé une tradition d'excellence et d'ouverture aux réalités internationales. Aujourd'hui, l'établissement compte 13 000 étudiants dans les 3 cycles universitaires et 82 000 diplômés.


EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Notre histoire - HEC Montréal
Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

28 juin 2016

Les années 1960 en musique

27 juin 2016

Les années 1950 en musique

22 juin 2016

Paris Match, magazine témoin des époques

21 juin 2016

Pierre Boucher, fier ambassadeur de la Nouvelle-France

17 juin 2016

Le mouvement punk des années 70

2 juin 2016

Niki de Saint Phalle : l'art accessible au public