ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 13 h à 14 h 
(en rediffusion à 20 h)

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

Livres

Agatha Christie, reine du crime et passionnée d'archéologie

Le vendredi 4 décembre 2015

Agatha Christie en compagnie de son second mari, Max Mallowan, en mars 1946
Agatha Christie en compagnie de son second mari, Max Mallowan, en mars 1946     Photo : Getty/AFP

Le succès des nombreux romans policiers d'Agatha Christie (1890-1976) a fait d'elle l'une des auteurs les plus lus de l'histoire. Mariée à un archéologue, elle a développé en parallèle un intérêt pour l'archéologie du Moyen-Orient. Élizabeth Monast-Moreau, chargée de projets au Musée Pointe-à-Callière de Montréal, parle de l'oeuvre et de la vie de l'écrivaine. 
 
Ses premiers écrits 
Née dans le Devon, une région balnéaire de l'Angleterre, Agatha Christie grandit dans un milieu très aisé. Solitaire, elle a une imagination fertile dès son enfance. C'est en réponse à un défi lancé par sa soeur qu'elle commence à écrire. Après plusieurs refus d'éditeurs, elle publie son premier roman, La mystérieuse affaire de Styles, en 1920. Mais c'est Le meurtre de Roger Akroyd (1926) qui lance sa carrière littéraire. 
 
L'archéologie dans la vie d'Agatha Christie 
En 1930, Agatha Christie rencontre son deuxième mari, l'archéologue Max Mallowan, sur le chantier des fouilles d'Ur. Pendant 30 ans, elle l'accompagne sur différents sites au Moyen-Orient, mais finance également certaines de ses fouilles archéologiques. Plusieurs de ses romans, dont Le crime de l'Orient-Express (1934), Mort sur le Nil (1937) et Meurtre en Mésopotamie (1936), s'inspirent de ces voyages. 
 
La fin d'Hercule Poirot et de Miss Marple 
Lors de la Seconde Guerre mondiale, Agatha Christie craint de mourir sous les bombardements. Elle écrit alors deux romans qui viennent clore la vie de ses deux personnages les plus populaires : Hercule Poirot et Miss Marple. Par ces livres, la reine du crime met un terme à son oeuvre prolifique. Elle lègue les droits de Poirot quitte la scène (1975) et La dernière énigme (1976) à son petit-fils et à son mari.


EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Description de l’exposition Sur les traces d’Agatha Christie

L''exposition est présentée au Musée Pointe-à-Callière, du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

HYPERLIEN - Les rendez-vous d’Agatha Christie avec la mort – Plus on est de fous, plus on lit
Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

8 mars 2016

L'histoire derrière le livre Anne, la maison aux pignons verts

1 mars 2016

Montréal, capitale de l'édition durant la Seconde Guerre mondiale