ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
789
10
11
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Les meilleurs moments : �mission du jeudi 10 mars 2016


Politique

Armes à feu aux États-Unis : l'histoire d'une perte de contrôle

Anciennes publicités de la compagnie Colt
Anciennes publicités de la compagnie Colt     Photo : Colt

Pour de nombreux Américains, être armé est un droit fondamental. Le professeur d'histoire Francis Langlois décrit l'affrontement entre le mouvement pour un meilleur contrôle des armes à feu et le principal défenseur de l'industrie des armes, la National Rifle Association. Le plaidoyer pour les armes n'est pas nouveau. Dès le 19e siècle, des publicités de fabricants de revolvers vantaient les mérites de leurs produits. 
 
Colt et le développement de la culture des armes 
À partir de 1836, l'industriel américain Samuel Colt popularise les revolvers. Son entreprise vend des armes à l'armée, notamment lors de la guerre de Sécession. Dans ses campagnes publicitaires, elle associe les revolvers aux pionniers de la conquête de l'Ouest. Pour mousser ses ventes, des artistes illustrent ses affiches et elle donne la possibilité de personnaliser son fusil. 
 
Une guerre politique 
Le mouvement pour un meilleur contrôle des armes à feu est créé en 1968, à la suite des assassinats de John Kennedy et de Martin Luther King. Depuis, la National Rifle Association (NRA), qui offre également de l'éducation sur le maniement sécuritaire des armes, veille plutôt à garantir le droit des Américains de détenir et d'utiliser des armes à feu. Ses lobbyistes professionnels, liés aux républicains, mènent une guerre politique pour l'industrie des armes à feu. 
 
Quand le port d'une arme devient un droit 
Dans le deuxième amendement de la Constitution américaine, les pères fondateurs ont inscrit le droit de porter une arme. Il était alors question d'un droit de milice, afin de participer à la défense de l'État. Mais depuis 2008, la Cour suprême des États-Unis statue qu'il s'agissait d'un droit individuel. Dans un même jugement, elle condamne l'interdiction complète de la possession d'une arme à feu à la maison. 
 
Au désespoir du président Barack Obama, le jugement de la Cour suprême de 2008 rend difficile, pour Washington, la réglementation de la vente d'armes. Aujourd'hui, les États et les municipalités du pays réussissent toutefois à légiférer sur la vente et la détention d'armes à feu.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Vibrant plaidoyer d’Obama pour un meilleur contrôle des armes à feu - Radio-Canada

Article du 5 janvier 2016

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
789
10
11
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Derni�re baladosiffusion disponible

Aujourd'hui l'histoire

R�seaux Sociaux Aujourd'hui l'histoire sur Facebook
teasers d'Aujourd'hui l'histoireLe Mois de l'histoire des Noirs au CanadaPremière PLUS histoire