ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Aujourd'hui l'histoire sur un fil chronologique
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 9 décembre 2016

Société

L'étrange rencontre d'Elvis Presley et Richard Nixon en 1970

Le président Richard Nixon en compagnie d'Elvis Presley, le 21 décembre 1970 à la Maison-Blanche
Le président Richard Nixon en compagnie d'Elvis Presley, le 21 décembre 1970 à la Maison-Blanche     Photo : National Archives

Plus de 40 ans après ce jour de décembre 1970, la photo de Nixon serrant la main d'Elvis fascine toujours le peuple américain. L'homme le plus puissant d'Amérique rencontrait l'homme le plus populaire des États-Unis pour discuter avec lui de la possibilité que le chanteur devienne un agent fédéral mobilisé dans la lutte contre la drogue. Absurde? « Oui, mais tout à fait fascinant », dit la politologue Karine Prémont. 
 
C'est la photo la plus consultée des Archives nationales américaines à Washington. Elle a aussi été l'objet d'un succès commercial foudroyant  : des milliers d'exemplaires en ont été vendus, et on la trouve aujourd'hui imprimée partout, sur des tasses, des oreillers, des t-shirts... « L'histoire de cette rencontre, explique Karine Prémont, c'est d'abord l'histoire de cette photo, que Nixon souhaitait pour redorer son image auprès de la jeunesse américaine, pour des raisons électoralistes. » 
 
Une rencontre souhaitée par Elvis 
Le musicien adulé des foules, saisi d'une envie de faire quelque chose pour son pays et inquiet de la consommation de drogue chez les jeunes Américains, prend cet hiver-là la plume et rédige une longue lettre au président Nixon. Il a un drôle de plan, qui paraît absolument farfelu, mais auquel il semble fortement attaché  : convaincre le président de lui accorder les pouvoirs d'un agent fédéral du Bureau des narcotiques et des drogues dangereuses. Son accès à la jeunesse, pense-t-il, lui permettra de fournir des renseignements au gouvernement. 
 
La chose paraît improbable. Est-ce vraiment ce plan vertueux et insolite qu'Elvis avait en tête? Dans la biographie de sa femme, Priscilla Presley, parue des années plus tard, cette dernière évoque plutôt le désir de son mari de circuler librement aux États-Unis et partout dans le monde avec des armes et des narcotiques, croyant que son badge fédéral lui permettrait l'impossible. 
 
Un moment dont Nixon veut tirer profit 
D'abord perplexe devant cette lettre, le président Nixon accepte de rencontrer Elvis le jour même. Ses proches conseillers et faiseurs d'image lui expliquent qu'ils y voient une occasion pour lui de se rapprocher de la jeunesse de son pays. Malgré le projet peu réalisable d'Elvis, le président se montre rapidement séduit par le chanteur, avec qui il se découvre des valeurs communes. Il ne lui confie pas vraiment de mission, mais lui accorde son badge fédéral! 
 
L'histoire ne dit pas comment Presley s'en est servi. Mais on sait que la photo, gardée secrète pendant un an, n'a finalement pas servi à des fins politiques. Nixon, empêtré l'année suivante dans le scandale du Watergate, avait bien d'autres chats à fouetter.

Les incontournables 2016Portail Richard Garneau

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
5678
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Dernière baladosiffusion disponible

Aujourd'hui l'histoire

teasers d'Aujourd'hui l'histoirePremière PLUS histoireApp ICI Musique