ICI Radio-Canada Première

Attendez qu'on se souvienne

Attendez qu'on se souvienne

Le dimanche de 13 h à 14 h (à compter du 8 juillet) 

René Homier-Roy

Attendez qu
Logo Radio-Canada

Politique

Le 11 septembre 2001 : comme si c’était hier...

Le samedi 19 août 2006

Le 11 septembre 2001 : comme si c’était hier...

René Homier-Roy revient sur cette tragédie en compagnie de Martin Cauchon et de Bernard Landry, respectivement ministre fédéral et premier ministre du Québec en 2001. Un psychiatre et un pilote racontent comment ils ont vécu cette journée-là. Mais d’abord, Claude Deschênes se souvient avoir couvert le « pire spectacle de sa vie ». 
 
Un attentat spectaculaire 
Ce mardi-là, René Homier-Roy anime C’est bien meilleur le matin. À la fin de l’émission, Marc Laurendeau annonce qu’un avion a foncé sur une des tours du World Trade Center. René Homier-Roy conclut l’émission en souhaitant qu’il n’y ait pas trop de monde dans les tours... « Quand Machiavel rencontre Hollywood, cela saisit l’Occident tout entier. » Depuis, l’Occident s’est mis à craindre des répliques de cet attentat. Et avec raison, puisqu’il y a eu les attentats de Madrid, en 2004, et de Londres, en 2005. 
 
Un témoin en direct 
« Le ciel de New York ne sera plus jamais pareil. » Le journaliste Claude Deschênes était à New York pour couvrir les 30 ans de carrière de Michael Jackson et un événement culturel mettant en vedette des artistes québécois. Il décrit en direct ce qu’il aperçoit au bout de la rue Broadway. « C’est apocalyptique...» Cinq ans plus tard, il ressent la même émotion. « Quand la tour est tombée, il y a eu un silence comme on n’imagine pas à New York. » 
 
Du haut des airs 
Toujours ce matin du 11 septembre, Luc Carrière pilotait un avion d’Air Canada entre Atlanta et Toronto. Au-dessus de Cincinnati, il a entendu que des avions étaient détournés vers New York. Il a compris que son monde allait changer quand le deuxième avion a foncé sur la tour. Puis, un répartiteur lui a demandé de verrouiller la porte de la cabine de pilotage. On lui a demandé d’atterrir à Pittsburgh, puis à Cleveland et enfin, vers l’aéroport le plus proche. Il a tout fait pour atterrir au nord de la frontière américaine.  
 
De l’aide aux sinistrés 
Nicolas Bergeron est psychiatre. Il poursuivait des études postdoctorales à l’Université Columbia de New York. Le professeur a interrompu le cours et Nicolas Bergeron a traversé la ville pour aller travailler à l’hôpital. Comme l’hôpital est situé à côté de l’académie de police, il a tout de suite entendu les récits d’horreur de ces travailleurs de première ligne. Au départ, l’important c’était d’écouter. « Ne rien faire, c’est tout faire. Il s’agit de servir de point
d’ancrage. » Puis, il a fait de l’intervention auprès des rescapés.  
 
La réaction d’Ottawa 
« On se sentait impuissant. » Martin Cauchon était ministre responsable des douanes et des frontières. Quand il apprend que l’espace aérien des États-Unis est fermé, il réalise qu’il y aura des conséquences énormes pour le Canada. Il y avait la question de la sécurité, mais aussi les passagers détournés qu’il fallait accueillir. Le Canada a reçu 40 000 passagers en quelques jours. Les temps d’attente aux frontières sont devenus interminables. Il fallait répondre aux entreprises qui en souffraient.  
 
La réaction de Québec 
Ce matin-là, Bernard Landry, alors premier ministre du Québec, marchait le long du fleuve Saint-Laurent. C’est un citoyen qui l’a alerté. « J’ai été atterré par la tragédie d’innocents qui s’en vont au travail. » Ensuite, le politicien s’est demandé si c’était la conséquence du choc des civilisations. Le gouvernement du Québec n’était pas directement touché, mais il y avait des dispositions à prendre : mettre en place des mesures de sécurité; réconforter les citoyens de religion juive ou musulmane et enfin appeler la déléguée générale du Québec. L’événement La semaine du Québec à New York devait commencer le lendemain.  
 
À surveiller 
La Télévision, la Radio et les Nouveaux Médias de Radio-Canada préparent plusieurs émissions et dossiers en prévision du cinquième anniversaire du 11 septembre 2001. Posez vos questions sur le site La terreur en héritage


* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

13 août 2011

Hitler : l'horreur de la séduction

23 juillet 2011

Le terrorisme avant et après le 11 septembre

9 juillet 2011

Les hauts et les bas des présidents américains du 20e siècle

2 juillet 2011

Le PQ au pouvoir en 76