ICI Radio-Canada Première

AM

AM

En semaine de 9 h à 11 h (en rediffusion à 20 h)

Bernard Faucher (en remplacement d'Anne-Marie Withenshaw)

AM
Logo Radio-Canada

Société

Jacques Mesrine, criminel et mégalomane

Le mardi 10 août 2010

Jacques Mesrine, criminel et mégalomane
Michel Auger et André Normandeau

Jacques Mesrine était assoiffé de célébrité. Le criminel aimait construire sa légende, jouant avec les journalistes, les policiers et les élus. André Normandeau et Michel Auger ont suivi les traces du criminel français, mort en 1979. À l'occasion de la sortie du film qui porte son nom, les deux spécialistes se rappellent les frasques de l'ennemi numéro un. 
 
Le film Mesrine, l'instinct de mort du réalisateur Jean-François Richet paraît sur nos écrans, plus de deux ans après avoir été lancé en France. Il s'agit de la première partie d'un dyptique. 
 
« Jacques Mesrine est un très violent personnage. Il a pris une tout autre dimension en arrivant au Canada. Il était différent des petits criminels de l'Est de Montréal, on le voyait comme le gangster bien éduqué », relate Michel Auger. 
 
Nos invités racontent que Mesrine était considéré parfois comme un héros par les journalistes québécois et la population. Certains citoyens lui auraient même donné un coup de pouce lors de cambriolages. 
 
André Normandeau est criminologue et professeur au département de criminologie de l'Université de Montréal. 
 
 
La bande-annonce du film Mesrine, l'instinct de mort


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 août 2010

Militant de père en fils

27 août 2010

Les magazines, pour une dernière fois!

26 août 2010

Et le décrochage scolaire dans tout ça?

25 août 2010

Une amie internationale à Bamako

25 août 2010

J'ai ton nom tatoué tout autour de mes lèvres

25 août 2010

Petit Larousse, grosse référence