ICI Radio-Canada Première

À rebours

À rebours

Le dimanche de 4 h 06 à 4 h 10 (rediffusion)

André Martineau

À rebours
Logo Radio-Canada

Société

L'extrémisme d'Adrien Arcand

Le vendredi 22 février 2013

<b>Adrien Arcand</b> | ©Archives de Radio-Canada
Adrien Arcand | ©Archives de Radio-Canada

Le 22 février 1934, au Monument National, à Montréal, c'est la soirée de fondation du Parti national social chrétien d'Adrien Arcand. Des chemises bleues, qui donneront leur nom au mouvement, sont en vente à l'entrée. Malgré l'extrémisme des positions qu'il défend, le parti récolte des appuis, profitant du climat politique et social de l'époque. 
 
Ancien journaliste, Adrien Arcand est congédié du quotidien La Presse en 1929 pour ses activités syndicales. Il fonde alors son propre journal, Le Goglu, et n'hésite pas à verser dans l'antisémitisme. 
 
Arcand et son parti capitalisent sur le tourbillon qui règne dans une Europe plongée dans les extrêmes et où les discours visant à démontrer l'existence d'une race supérieure abondent et galvanisent les foules. 
 
Celui que l'on surnommait le « Führer canadien » a su surfer sur la crainte de l'autre, le nationalisme à outrance et la foi chrétienne, même si l'Église s'est dissociée de son mouvement.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

28 août 2016

À réécouter

17 juin 2015

La véritable identité de Grey Owl

8 juin 2015

La cavale du crâne de Descartes

1 juin 2015

Adieu péages, vive les ponts libres!

25 mai 2015

Les rebelles fenians à notre frontière!

22 mai 2015

Opération Paperclip : mettre le grappin sur 1600 scientifiques allemands