ICI Radio-Canada Première

À rebours

À rebours

En semaine de 10 h 55 à 11 h 
(rediffusion à 22 h 55)

André Martineau

À rebours
Logo Radio-Canada

Science et technologie

L'énigmatique île de Pâques

Le vendredi 5 avril 2013

<b>Statues de pierre sur l'île de Pâques</b> | ©AFP/ Martin Bernetti
Statues de pierre sur l'île de Pâques | ©AFP/ Martin Bernetti

Le 5 avril 1722, un explorateur hollandais nommé Jacob Roggeveen tombe sur une petite île mystérieuse dans l'est du Pacifique. Comme ce jour-là est un dimanche pascal, il la nomme l'île de Pâques. 
 
De nombreux chercheurs s'intéressent à cette île isolée, célèbre pour ses statues monumentales. Dans les années 1960, une équipe de l'Université McGill l'explore pendant quelques mois afin de déterminer si ses habitants ont une génétique différente. Elle profite aussi de son séjour pour amasser des échantillons de végétation et de sol.  
 
De retour au Canada, les scientifiques passent des années à analyser leur récolte. Dans un des échantillons, ils découvrent par hasard une bactérie capable de produire un nouvel antibiotique. On nomme sa molécule isolée la rapamycine, en hommage à Rapa nui, le nom autochtone de l'île de Pâques. 
 
La rapamycine est une molécule étonnante à laquelle on trouve toutes sortes d'usages, par exemple pour contrer le rejet d'organes greffés et le vieillissement ou pour traiter la fibrose kystique et la maladie d'Alzheimer. L'énigmatique île de Pâques n'a pas fini de nous intriguer...


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

1 avril 2014

Quand les scientifiques se font avoir

20 mars 2014

Une patte de grenouille à l'origine de la pile électrique

18 mars 2014

Stonehenge : un instrument de musique géant?

13 mars 2014

13 mars 1989 : le Québec dans le noir

4 mars 2014

Émile Berliner, le magicien du son

17 février 2014

René Laennec à l'écoute du coeur