ICI Radio-Canada Première

À rebours

À rebours

En semaine de 10 h 55 à 11 h 
(rediffusion à 22 h 55)

André Martineau

À rebours

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
2345
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28
29
3031
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 29 janvier 2013


Arts et culture

Les débuts de l'Académie française

L’Institut de France où siège l’Académie française, à Paris. / © PRA, Wikipédia
L’Institut de France où siège l’Académie française, à Paris. / © PRA, Wikipédia

L'Académie française, vénérable institution de nos cousins français, veille sur la qualité de la langue depuis le 29 janvier 1635. C'est à partir de ce jour, qu'elle fut investie de la mission royale de la conserver et de la perfectionner.  
 
Si aujourd'hui, on soupire parfois devant le côté vieillot de l'Académie française, il n'en fut pas toujours ainsi. À l'époque, un petit groupe de savants et de lettrés se réunit chez Valentin Conrart, le secrétaire du roi Louis XIII. Ils sont jeunes et dynamiques, et c'est leur amour de la langue qui anime leurs rencontres. Intrigué par ce groupe, le cardinal de Richelieu lui propose de former une institution placée sous sa protection. Il lui donne le mandat d'établir des règles sur l'utilisation de la langue, qu'il souhaite rendre pure et compréhensible par tous. Ses raisons sont politiques : un peuple qui maîtrise et partage une même langue est forcément plus uni, plus fort et plus prospère. 
 
Dès sa création, l'Académie française se lance dans la rédaction d'un dictionnaire de 25 000 mots. Il paraîtra 60 ans plus tard, en 1694.

EN COMPLÉMENTAUDIO - Écoutez la capsule sur les débuts de l'Académie française
HYPERLIEN - Le site web de l'Académie française

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
2345
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28
29
3031
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

À rebours

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook