ICI Radio-Canada Première

À la semaine prochaine

À la semaine prochaine

Le samedi de 11 h à 12 h 
(En rediffusion le dimanche à 16 h)

Philippe Laguë

À la semaine prochaine

L'audio fil s'affiche quelques minutes après la diffusion.

Pour les émissions précédentes, l'audio fil est accessible par le calendrier en bas de page.

À la semaine prochaine à Québec
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 7 mars 2015

Arts et culture

Plus ça change, plus c'est pareil

Pierre Karl Péladeau, qui communique avec nous par Skype, a aussi son jingle sur l'air de <em>My guy</em>, popularisé par Mary Wells
Pierre Karl Péladeau, qui communique avec nous par Skype, a aussi son jingle sur l'air de My guy, popularisé par Mary Wells     Photo : Radio-Canada/Michel Harvey

Premier signe de renouveau, nous passons à l'heure avancée. Il s'agit d'un petit signe saisonnier qui ressemble à une lumière au bout du tunnel. Vous apprécierez d'ailleurs l'animateur Paul Houde qui en a long à dire sur le changement d'heure. En parlant de changement, il y a des semaines où nous serions plutôt portés à croire que plus ça change, plus c'est pareil : un nouveau ministre à l'Éducation, une réforme à la Santé, des ministres en voyage en France et des joueurs de hockey soumis au libre-échange qui déménagent d'une ville à l'autre. 
 
Des pédagogues réputés sont parfois nécessaires pour nous éclairer sur un monde en perpétuel changement. Cette semaine, nous recevons le sociologue de l'Université d'Helsinki, Mikko Connaissen qui explique le remplacement d'un ministre.  
 
 
 
La semaine a été marquée par le monde du hockey. Nous amorçons notre émission avec le maire Coderre, qui nous fait visiter l'exposition Montréal, ville de hockey : de la ruelle à la légende. La date butoir pour les échanges dans la LNH était lundi et la tribune Les amateurs de sport de Ron Fournier le souligne en clôture d'émission.  
 
Vous apprendrez aussi que le pape François n'a pas voulu choquer des dirigeants mexicains quand il a déclaré que l'Argentine, aux prises avec un problème de trafic de stupéfiants, se « mexicanisait ». Toutefois, la controverse le guette à tout moment.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Le samedi 7 mars 2015
«Lise Thériault» nous parle des «Europe»; la politique avec« Mikko Connaissen»,; le pape François se met les pieds dans les plats

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

À la semaine prochaine

Réseaux Sociaux La page facebook d'À la semaine prochaine Le compte twitter d'À la semaine prochaine