ICI Radio-Canada Première

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h à 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
67
8
910
11
12
1314151617
18
19
20212223
24
25
26
27
28
29
30
31
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 8 mars 2017


Société

«Le réflexe de penser aux hommes avant de penser à elles-même»

À la veille de la 40e Journée internationale des femmes, la femme de Justin Trudeau, Sophie Grégoire Trudeau, a appelé à associer les hommes à la Journée internationale des femmes, en écrivant sur son compte Instagram : « À l'occasion de [cette] journée, célébrons les garçons et les hommes qui nous encouragent à être qui nous sommes vraiment, qui traitent les filles et les femmes avec respect ». 
 
C'est l'un des sujets qu'à Marjorie April lors d'une discussion avec Rachel Chagnon, avocate et directrice de l'Institut de recherches et d'études féministes et professeure au Département des sciences juridiques à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), alors que cette déclaration a déclenché de vives réactions sur les réseaux sociaux. 
 
Maître Chagnon trouve l'incident à la fois compréhensible et dommage. « Est-ce qu'on doit célébrer les garçons qui respectent les femmes ? Est-ce que c'est si extraordinaire ? D'après moi, c'est comme féliciter un enfant chaque fois qu'il réussit à lacer ses souliers», explique Mme Chagnon, rappelant que traiter les femmes de façon équitable, avec courtoisie et respect devrait faire partie de choses élémentaires. 
 
Selon elle, le stéréotype que les femmes ont le réflexe de penser aux hommes avant de penser à elles-même est malheureusement toujours d'actualité

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
67
8
910
11
12
1314151617
18
19
20212223
24
25
26
27
28
29
30
31
 

Réseaux Sociaux Y a pas deux matins pareils Y a pas deux matins pareils