ICI Radio-Canada Première

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h à 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
678
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 5 juillet 2016


Politique

Accès à l'éducation de langue françaises à Toronto : quelques obstacles expliqués

Le Collège français de Toronto.
Le Collège français de Toronto.     Photo : Google Street View

La lourdeur administrative entourant la gestion des édifices scolaires excédentaires est un frein à l'épanouissement de l'éducation de langue française dans le sud de l'Ontario. C'est ce qu'affirme le président du Conseil scolaire Viamonde, Jean-François L'Heureux. À l'instar du commissaire aux services en français de l'Ontario, Me François Boileau, il a souligné que le nombre d'écoles de langue française est insuffisant par rapport au nombre de francophones en Ontario. 
 
En entrevue à Y a pas deux matins pareils, il a aussi signalé que le Conseil scolaire Viamonde avait connu une hausse constante du nombre d'inscriptions au cours des cinq dernières années. La situation est inverse du côté de plusieurs conseils scolaires anglophones qui ont vu leur nombre d'inscriptions stagner ou diminuer au fil des ans. 
 
La collaboration entre le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS) et le Conseil scolaire Viamonde a permis de mieux desservir les familles francophones de Toronto grâce au partage de l'édifice abritant l'École secondaire Toronto Ouest et l'École secondaire catholique Saint-Frère-André. Or, la communauté francophone à l'est du centre-ville attend encore une école secondaire. 
 
M. L'Heureux est conscient que la question des édifices scolaires excédentaires est un sujet sensible pour l'ensemble des conseils scolaires. Le processus administratif est long et il faut consulter la population. Il espère que le ministère de l'Éducation répondra aux besoins des conseils scolaires francophones. 
 
«Il faudra que le ministère de l'Éducation soit là avec son chéquier pour financer ces écoles et les rénovations», affirme-t-il. Même si un conseil scolaire francophone obtient une école, ces édifices ne correspondent parfois pas aux besoins du curriculum d'aujourd'hui. 

Politique

Langues officielles : au tour de la francophonie torontoise de se prononcer

Le député d'Edmonton-Centre, Randy Boissonnault.
Le député d'Edmonton-Centre, Randy Boissonnault.     Photo : ICI Radio-Canada Alberta

La consulation pancanadienne sur les langues officielles fait escale à Toronto. Pour l'occasion, Randy Boissonnault, le secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien prend le pouls de citoyens et organismes afin d'élaborer un nouveau plan d'action pluriannuel en matière de langues officielles au pays. 
 
L'immigration francophone, l'offre active de services en français tout comme l'apprentissage des deux langues officielles figurent parmi les thématiques récurrentes des premières rencontres. De passage à Y a pas deux matins pareils, M. Boissonnault a expliqué l'importance cette consultation.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Consultation pancanadienne sur les langues officielles

Sports

Le Portugal accède aux demi-finales de l'Euro 2016
Le Portugal accède aux demi-finales de l'Euro 2016     Photo : Lars Baron

Les demi-finales du Championnat d'Europe de soccer se déroulent les 6 et 7 juillet. L'équipe de France affrontera l'Allemagne à Lyon. Le Portugal croisera le fer contre le Pays de Galles. Matthias Van Halst, rédacteur francophone officiel de la Major League Soccer (MLS) fait part de ses prédictions.

Musique

Culture : l'Ensemble Helsinki-Cotonou en concert

Le Helsinki-Cotonou Ensemble.
Le Helsinki-Cotonou Ensemble.     Photo : Helsinki-Cotonou Ensemble

L'Ensemble Helsinki-Cotonou sillonnera le sud de l'Ontario au cours des prochains jours. La formation musicale sera en spectacle au Sunfest de London les 8 et 9 juillet, au Festival Kultrun de Kitchener, le 10 juillet et au Lula Lounge de Toronto le 12 juillet. Isabelle Gobeil s'est entretenue avec Noel Saizonou, l'un des membres du groupe.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
678
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Réseaux Sociaux Y a pas deux matins pareils Y a pas deux matins pareils