ICI Radio-Canada Première

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h à 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 20 janvier 2017

Santé

Santé : le norovirus expliqué

norovirus
Les cas de norovirus se manifestent en hiver parfois en raison de la faiblesse du système immunitaire des individus.     Photo : CBC

D'ici le mois d'avril, il y aura eu en moyenne 300 à 400 éclosions de norovirus. C'est ce qu'affirme Santé Canada.  
 
Selon le Dr Neil Rau, infectiologue et microbiologiste aux services de santé Halton à Oakville ce n'est pas vraiment une question liée à la saison. Il indique qu'il y a aussi des éclosions en été, mais il est vrai que nous sommes plus faibles en hiver. 
 
«Le système immunitaire affaibli nous rend plus vulnérables» explique-t-il. 
 
Le norovirus est souvent confondu avec la grippe respiratoire, mais il se différencie par sa résistance et sa capacité à s'adapter et à muter rapidement. Dr Rau affirme que les éclosions de ce virus peuvent s'étendre sur plusieurs mois alors que la grippe respiratoire se propage généralement entre six et huit semaines.  
 
Le virus est difficile à anéantir et il n'existe encore pas de vaccin à ce jour.  
 
«On ne peut pas le cultiver en laboratoire, on n'arrive pas à mettre au point un vaccin efficace. C'est très différent des virus comme la grippe que l'on peut cultiver et étudier pour formuler les vaccins» indique l'infectiologue. 
 
Il informe qu'il y a des gens qui ont une immunité naturelle face au norovirus, il s'agit des personnes au groupe sanguin AB. 
 
Dr Rau rappelle que le norovirus reste vivant longtemps sur les surfaces comme les comptoirs, les boutons d'ascenseurs, les rampes d'escaliers et qu'il faut se laver les mains régulièrement et surtout avant de se toucher le visage. 

Arts et culture

Culture : l'oeuvre d'Isaac Julien au ROM

Une femme se tient devant un plan d'eau.
Un extrait de «True North», de l'exposition Isaac Julien : Autres Destinées au Musée royal de l'Ontario     Photo : Radio-Canada/Alison Vicrobeck

L'oeuvre de l'artiste britannique Isaac Julien sera à l'honneur au Musée royal de l'Ontario. L'exposition Isaac Julien: Autres Destinées est une installation de deux de ces films: Western Union: Small Boats et True North
 
«On a choisi ces deux installations qui sont centrées sur des idées très complexes : l'espace, la géographie, la globalisation, les questions d'identité, de migration, de genre et de l'identité blanche du monde occidental», explique Silvia Forni, la conservatrice de l'exposition au Musée royal de l'Ontario 
 
Les thèmes abordés par Isaac Julien poussent à la réflexion et à la discussion. Le musée prévoit donc d'organiser un évènement où Isaac Julien parlera de ses oeuvres aux visiteurs du musée. 
 
«Cette exposition était une opportunité très riche pour aller plus en profondeur dans la connaissance d'Isaac Julien, de ses travaux et de ses oeuvres» explique Silvia Forni, 
 
Isaac Julien oeuvre dans le milieu artistique depuis plus de 30 ans. Il a entre autres reçu le prestigieux Prix Turner.  
 
L'exposition aura lieu jusqu'au 23 avril au Musée royal de l'Ontario.

Art de vivre

Mode design et tendances avec Glen Baxter : le design à l'honneur à Toronto

Une sculpture éclairée de Partisans.
Une sculpture éclairée de Partisans.     Photo : Glen Baxter

L'édition 2017 du Interior Design Show (IDS) de Toronto met de l'avant les plus récentes nouveautés en design contemporain canadien et internationales. Glen Baxter présente son compte-rendu.



* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
910111213
14
15
16171819
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Réseaux Sociaux Y a pas deux matins pareils Y a pas deux matins pareils