#2a##5j##3# #5# Attentat de Manchester : se remettre de la tragédie | Matins sans frontières | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

Matins sans frontières

Matins sans frontières rss

En semaine à 6 h à 9 h

Charles Lévesque

Matins sans frontières
Logo Radio-Canada

Société

Attentat de Manchester : se remettre de la tragédie

Le mercredi 24 mai 2017

Agnès Pinteaux et ses deux jeunes filles étaient au concert d'Ariana Grande à Manchester le soir de l'attentat-suicide. Ce qui devait être une soirée festive a tourné à la tragédie alors qu'un assaillant a déclenché un engin explosif artisanal dans le hall de l'amphithéâtre faisant 22 morts et 59 blessés. La famille Pinteaux ne fait que commencer à réaliser l'horreur dont elle a été témoin.  
 
Elles se trouvaient dans l'escalier à l'entrée opposée du lieu de l'attentat lorsqu'elles ont entendu l'explosion. 
 
« Quelques secondes après l'explosion, on a entendu des cris. Les gens ont commencé à paniquer et la foule a surgi. » - Agnes Pinteaux 
 
À ce moment-là, Madame Pinteaux dit qu'elle était incapable d'expliquer à ses adolescentes la cause de la terreur qui règne sur les lieux. Elles se sont alors rapidement dirigées vers le père qui les attendait à proximité. Ce n'est qu'après qu'elles ont réalisé la gravité de la situation.  
 
Les adolescentes sont très marquées par la tragédie. Madame Pinteaux souligne que sa fille aînée qui a beaucoup pleuré ses derniers jours cherche surtout à se distraire pour éviter de revivre ses souvenirs douloureux. Le couple compte revenir sur les événements plus sérieusement avec leurs enfants. Un soutien est également offert à l'école des jeunes filles.  
 
Les adolescents sont vulnérables aux images-chocs de l'attentat de Manchester présentées en boucle sur les réseaux de télévision. Pierre Faubert, psychologue clinicien, note que ces derniers peuvent s'identifier facilement à ce drame puisque les victimes ont le même âge.  
 
Ils suggèrent aux parents d'en discuter ouvertement avec leurs enfants, et ainsi, de contrer les effets néfastes de l'exposition à répétition aux images de l'attentat.  


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

26 mai 2017

Les frères Georgie réunis grâce à la Coupe Memorial

23 mai 2017

Des simulations militaires au-dessus de Windsor

16 mai 2017

La Manoir Ronald McDonald de Windsor souffle ses premières bougies

10 mai 2017

Patrice Dufour quitte la présidence du Centre culturel francophone Jolliet

10 mai 2017

Mesure de confinement à l'école secondaire L'Essor à Tecumseh