ICI Radio-Canada Première

Matins sans frontières

Matins sans frontières rss

En semaine à 6 h à 9 h

Charles Lévesque

Matins sans frontières

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
21222324
25
26
27
28
293031
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 28 décembre 2015


Politique

Politique ontarienne : Qu'est-ce que 2016 nous réserve?

La première ministre de l'Ontario Kathleen Wynne
La première ministre de l'Ontario Kathleen Wynne     Photo : Frank Gunn

2015 s'achève. Au moment des bilans, on ne peut pas passer à côté des prévisions politiques pour la province en 2016. Qu'est-ce qui attend la première ministre Kathleen Wynne lors du retour en chambre en janvier? Rébecca Salomon en a parlé avec l'une de nos habituées à l'émission : Laure Paquette, politologue à l'Université Lakehead.  
 
Pour Mme Paquette, c'est le pari de Madame Wynn qui jouait gros aux élections fédérales, mais qu'elle est parvenue à gagner, qui est l'évènement marquant de la politique ontarienne en 2015. Si elle avait perdu, « ça aurait été très difficile pour les relations fédérales/provinciales, et avec des conséquences au niveau des finances publiques. » 
 
Pour 2016, il faut s'attendre à ce que la question de la vente partielle d'Hydro One continue à faire les manchettes. Le budget provincial qui sera rédigé après le budget fédéral devrait aussi retenir l'attention. « Les attentes sont très élevées, mais il y va y avoir un problème pour contenter tout le monde » Le projet de fond de retraite ontraien cher à Kathleen Wynn sera peut-être difficile à mettre en place. 
 
Du côté financier, Mme Paquette estime qu'il va falloir aider le milieu des affaires, l'économie ralentissant. Elle s'attend par ailleurs a un maitien des tarifs d'électricité élevés pour les particuliers, « maintenant qu'on a des investisseurs qui vont chercher à avoir quelque chose pour le capital qu'ils ont accordé. 
 » 
 
Mme Paquette souligne que pour maintenir sa popularité, Kathleen Wynn va devoir éviter d'augmenter l'impôt des particuliers. Si elle « a fait des engagements importants, entre autres, dans la région de Toronto pour aider la conjection urbaine pour rail léger, mais ça ce sont des projets à longue échéance, elle doit donc trouver quelque chose prochainement. ». Son problème maintenant, c'est toute la question des centrales au gaz et du scandale de corruption lié à l'élection partielle de Sudbury qui vont sans doute la rattraper 
 
Quant aux partis d'opposition, Mme Paquette a peu d'attentes de la part de la chef du NPD ontarien, Andrea Horwath. Par contre, elle pense que « monsieur Brown va sans doute dépasser nos attentes. Il va critiquer Madame Wynn, il y a de nombreux dossiers pour le faire » 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
21222324
25
26
27
28
293031
 
 

Réseaux Sociaux Matins sans frontières Radio-Canada Ontario